Faits divers

La Réunion : un homme viole sa propre mère à 2 reprises

« J’arrêterais pas tant que j’ai pas joui »

La Réunion

En mars 2016, un trentenaire a violé sa propre mère à deux reprises, à la Réunion. Il vient d’être condamné à 10 ans de prison.

Alcoolique, il viole sa mère à deux reprises

Mardi 28 novembre 2017, un homme de 32 ans a été condamné à 10 ans de prison, assorti de cinq ans de suivi socio-judiciaire ainsi qu’une obligation de soin, par la Cour d’Assises de l’Île de la Réunion. Il est accusé d’avoir violé sa propre mère à deux reprises.

Le viol a eu lieu dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 mars 2016. Chassé du domicile conjugal, à cause de son alcoolisme, le trentenaire était retourné vivre chez sa mère à Hell-Bourg. Toutefois, vers trois heures du matin, ivre, il s’était introduit nu dans la chambre de sa mère et l’avait violée. Il venait de regarder un film pornographique.

Sa mère avait alors supplié son fils :

Ne fais pas ça, je suis ta mère !

Mais ce dernier avait continué à abuser d’elle et lui aurait répondu :

Je n’arrêterais pas tant que je n’ai pas joui.

Puis, vers 7H00 du matin, il l’aurait violé une seconde fois. Dans la matinée, elle aurait profité d’un moment d’inattention de son fils pour prendre la fuite. Elle s’était alors réfugiée chez sa sœur et avait appelé les gendarmes.

Le complexe d’Œdipe

L’enquête a révélé que le trentenaire regardait régulièrement des vidéos pornographiques mettant en scène une mère et son fils. Alcoolique, il consommait également des drogues et devenait violent après avoir bu.

À la barre, le président du Tribunal a énuméré tous les faits.

Vous passez par tous les actes possibles : attouchements, fellation, pénétration vaginale, tentative de sodomie.

a-t-il rappelé.

Aux questions du président de la cour, il a répondu :

 Je ne veux plus en parler, je veux juste être condamné.

Publié le mercredi 29 novembre 2017 à 11:27, modifications mercredi 29 novembre 2017 à 10:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !