Faits divers

Rennes : une femme enceinte enlevée et forcée à boire de la Javel

Rennes une femme enceinte enlevée Javel

Une femme enceinte a été séquestrée et forcée à boire de l’eau de Javel près de Rennes. Deux femmes ont été mises en examen.

Forcée à boire de l’eau de javel

Une femme enceinte a été enlevée, le 15 septembre 2017, à Saint-Jacques-de-la-Lande, près de Rennes, en Bretagne. Celle-ci attendait son bus lorsqu’une voiture s’est arrêtée à sa hauteur. Deux femmes sont alors sorties du véhicule et l’ont forcé à monter à l’intérieur.

Le duo a ensuite séquestré la victime pendant plusieurs heures à l’intérieur du véhicule.  Puis, comble de l’horreur, elles l’auraient forcé à boire de l’eau de Javel pour lui faire perdre son bébé.

Relâchée sur les rives de l’étang d’Apigné, la femme enceinte a été secourue par des passants. Elle a ensuite été transportée à l’hôpital. Heureusement, ses jours et ceux de son enfant ne sont pas en danger.

La thèse de la vengeance privilégiée

Deux suspectes, âgées d’une vingtaine d’années, ont été interpellées et placées en garde à vue. L’une d’entre elles entretenait une relation avec le compagnon de la future maman. Elle n’aurait pas accepté la rupture.

Mises en examen pour enlèvement et séquestration, administration d’une substance nuisible, et violences aggravées, les deux ravisseuses ont été placées sous contrôle judiciaire, rapporte Ouest France. La procureure a précisé cependant que les deux gardées à vue nient leur implication. D’autres personnes sont recherchées.

Publié le mercredi 27 septembre 2017 à 13:11, modifications mercredi 27 septembre 2017 à 10:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !