Faits divers

Rennes : 25 ans après, il cloue un chaton sur la porte de son ex

L’amour peut rendre fou. Un fait divers parvenu de Rennes vient illustrer d’une terrible manière cette vérité. Harcelé à son domicile depuis plus de deux ans par un inconnu, un couple de retraités a découvert que l’homme était une très ancienne relation de la femme. Toujours fou amoureux, celui-ci n’a pas hésité à le démontrer d’une horrible manière…

Trois ans après le début des faits, une enquête des policiers de la brigade des atteintes aux biens du commissariat de Rennes connaît enfin son épilogue. Depuis février 2014, un couple de retraités vivait en effet un véritable calvaire. Harcelés par un mystérieux individu, ils ont retrouvé à 19 reprises leur domicile dégradé ou leur véhicule vandalisé.

Masque de Hulk et chaton cloué sur leur porte

L’individu responsable du harcèlement et de ses actes délictueux s’est révélé être un sexagénaire originaire de Tours, vivant donc à plus de 500km de Rennes. Celui-ci a ainsi effectué plusieurs allers-retours pour vandaliser le domicile du couple : colle dans la serrure, peinture rouge sur les murs, grille de jardin découpée, pneus crevés… Jusqu’à un acte plus violent et terrifiant : ils découvrent un jour un chaton cloué à la porte de leur domicile !

Les enquêteurs n’avançaient pas, malgré une surveillance et plusieurs auditions dans le quartier. Et le couple lui-même ne s’expliquait pas un tel harcèlement. Tous étaient bien loin de se douter du motif. Interpellé le 31 décembre 2016 alors qu’il avait tenté de s’introduire dans le jardin du couple de Rennes, l’homme était en fait une ancienne relation amoureuse de la femme. Mais ils ne s’étaient pas revus depuis 25 ans ! Elle avait ainsi oublié cette aventure, alors que l’homme de toute évidence ne s’en était lui pas remis.

Et pour ajouter une dose d’absurde à l’histoire, lors de son interpellation l’homme était affublé d’un masque d’Hulk !

Une expertise psychiatrique demandée

Suite à l’interpellation du sexagénaire, les policiers ont procédé à des recoupements et se sont rendus à l’évidence. Il s’agissait bien de l’individu qui harcelait le couple depuis des années. Dans des propos rapportés par Ouest France, un policier déclare à propos de l’homme de 63 ans :

Il est toujours resté fou d’elle. Il voulait soigner son cancer du coeur.

Placé en garde à vue le 7 février, il est remis en liberté le lendemain. Etant donné le caractère du harcèlement et la nature violente des faits, une expertise psychiatrique a été demandée pour établir la capacité de l’individu à comprendre la portée de ses actes et d’en assumer la responsabilité. En plus du préjudice moral du couple qui s’est vu littéralement pourrir la vie, les dégâts causés s’élèvent à 30 000€.

“Fou d’amour”, l’expression n’a jamais été aussi exacte!

Publié le dimanche 12 février 2017 à 13:28, modifications dimanche 12 février 2017 à 13:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !