Faits divers

Photographié les mains pleines de sang, cet amant jaloux venait en fait de massacrer son ex

Pris en photo quelques minutes après son crime, cet homme de 26 venait de massacrer son ex de 75 coups de couteau.

Joshua Stimpson, un homme de 26 ans plutôt athlétique et beau garçon, a pourtant été arrêté pour l’horrible de meurtre de sa petite amie, Molly McLaren, 23 ans, assassinée de 75 coups de couteau dans sa voiture à Chatham en Angleterre.

Un harcèlement permanent

Joshua Stimpson ne cessait de harceler son ex-compagne depuis leur rupture. C’est en effet ce que révèlent les derniers textos envoyés par Molly à sa mère. Celle-ci se trouvait en effet à la salle de sport quand le meurtrier est venu s’asseoir à côté d’elle.

Maman, il est arrivé à la salle de sport, il vient de se mettre à côté de moi.

A-t-elle écrit à sa mère, avant de lui renvoyer une vingtaine d’autres messages décrivant le comportement très bizarre de son ex. Celui-ci portait un sac de sport, dans lequel il avait dissimulé deux couteaux et une pioche. 

Molly a ensuite tenté de fuir en courant jusqu’à son véhicule, mais le jeune homme l’a devancée, s’est introduit dans la voiture, et l’a poignardée de près d’une centaine de coups de couteau. Cette attaque extrêmement violente n’a duré que quelques minutes.

Un acte prémédité

Un certain Benjamin Morton, qui promenait son chien non loin du lieu du crime, a pourtant tenté de séparer les deux intéressés, mais il n’a rien pu faire pour empêcher le jeune homme, alors pris d’une folie destructrice inarretâble, de massacrer son ex. Le témoignage de Morton est d’ailleurs glaçant :

J’ai regardé à l’intérieur de la voiture et j’ai pu voir qu’elle avait la gorge tranchée, il semblait déterminé à ce qu’elle soit morte.

Il a bien tenté de s’interposer, mais il y avait tellement de sang que ses mains ont glissé sur le tueur. Le jeune homme, visiblement choqué par cette scène horrible, a raconté ce qu’il a vu lors de son audition mardi dernier.

Un autre témoin qui se déplaçait en voiture pendant la scène, a également eu le temps de photographier le meurtrier juste après son crime, les mains recouvertes de sang.

Joshua Stimpson les mains ensanglantés quelques instants après le meurtre.

Selon la juge en charge du dossier, il s’agit d’un acte “cruel, calculé et lâche“. Le jeune homme encourt ainsi une peine de réclusion à perpétuité, assortie d’une période de sûreté de 26 ans. En effet, les experts psychiatriques ont déterminé que Joshua Stimpson ne souffrait pas de trouble psychiatre et pouvait répondre de ses actes. Ils ont toutefois décelé chez lui des tendances narcissiques.

Après leur rencontre sur l’application Tinder 2016, le couple s’était séparé. Suite à cette rupture Joshua était devenu obsédé par Molly, et commentait même ses photos sur les réseaux sociaux en dévoilant ses secrets. Il avait également averti la jeune femme que “le meilleur était à venir“, une phrase au sens aujourd’hui tragique.

Publié le jeudi 8 février 2018 à 16:46, modifications jeudi 8 février 2018 à 16:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !