Faits divers

Perpignan : Il place son bébé dans une machine à laver « pour le bercer »

perpignan enfant machine à laver

Un couple a été interpellé à Perpignan après avoir « bercé » un enfant de 15 mois dans une machine à laver.

Un homme de 22 ans, soupçonné de violences sur sa belle-fille de 15 mois, a été mis en examen et écroué mercredi à Perpignan.

Plusieurs hématomes sur le corps

Tout a commencé, le 11 mars 2017, lorsqu’une la petite fille a été admise aux urgences pédiatriques pour des blessures multiples. Après examen, les médecins ont découvert des hématomes et des rougeurs suspectes sur tout le corps de l’enfant.

La mère, âgée de 19 ans, a alors expliqué au personnel médical qu’elle était tombée. Cependant, l’examen médical a fini par conclure que les blessures étaient incompatibles avec une chute.

Bercer l’enfant

Interrogée par les policiers de la sûreté départementale, la mère a fini par avouer que son compagnon avait placé l’enfant dans le tambour d’une machine à laver d’une laverie, sans refermer la porte. Ce dernier aurait alors fait tourner l’appareil manuellement, sans fermer le hublot.

Selon une information RTL, la mère de la fillette n’a rien déclaré aux autorités, car son compagnon la menaçait de mort. Le couple a été interpellé pour actes de torture et de barbarie. Le beau-père de l’enfant a affirmé vouloir « simplement bercer l’enfant ». Le pronostic vital de la fillette, qui aurait fait une “dizaine de tours dans la machine à laver” n’a heureusement jamais été engagé.

Violences sur mineur

Après 48h de garde à vue, le suspect a été déféré. Il a également été mis en examen pour « violences sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, avec une ITT inférieure ou égale à 8 jours » ainsi que pour « violences par conjoint » pour des soupçons de coups sur sa compagne. Il a été placé sous mandat de dépôt, rapporte Ouest-France.

La mère a, elle aussi, été mise en examen pour « défaut d’opposition aux violences ». Elle a été remise en liberté, sous contrôle judiciaire.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le couple était ensemble depuis quelques mois. Aucun des deux ne travaillait et la jeune femme ne vivait pas avec ce garçon. Elle était en foyer maternel avec son bébé.

Publié le jeudi 16 mars 2017 à 9:56, modifications jeudi 16 mars 2017 à 9:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !