Faits divers

Pérou : soupçonné du meurtre d’une guérisseuse indigène, un homme est lynché à mort

Soupçonné d’avoir assassiné une guérisseuse indigène, un Canadien aurait été victime d’un lynchage dans une région reculée de l’Amazonie, au Pérou.

Soupçonné du meurtre d’une guérisseuse indigène

Un Canadien soupçonné d’avoir assassiné une guérisseuse indigène aurait été lynché à mort par une foule en colère. Le meurtre de la guérisseuse se serait produit jeudi 19 avril 2018 au nord de Pucallpa, dans la partie amazonienne du Pérou.

Olivia Arévalo Lomas, leader spirituelle de 81 ans de la nation Shipibo-Conibos, a été découverte criblée de balles à son domicile. Plusieurs témoins ont affirmé avoir vu Sebastian Woodroffe, 41 ans, lui rendre visite pour lui demander des conseils.

Selon le site LaMinute.info, il s’était rendu dans la forêt tropicale pour étudier la médecine hallucinogène. Il voulait apprendre à utiliser l’ayahuasca. Cette substance est l’une des drogues psychédéliques les plus puissantes au monde.

Lynché à mort au Pérou

La police a découvert le corps du Canadien, enterré à un kilomètre de la maison de la curandera, le 21 avril 2018, après la diffusion d’images dévoilant le lynchage à mort du quadragénaire.

La scène insoutenable, filmée sur un téléphone portable, a été largement partagée sur les réseaux sociaux. L’enregistrement montre l’homme gémissant dans une flaque d’eau boueuse. Puis, un second homme lui passe une corde autour du cou et le traîne sur le sol jusqu’à la mort.

À Satipo, une ville de l’Amazonie péruvienne, un autre homme ivre a été puni à coups de fouet après avoir tenté de s’introduire chez une femme.

Publié le mardi 24 avril 2018 à 15:34, modifications mardi 24 avril 2018 à 15:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !