Faits divers

Paris : Plusieurs agressions au couteau dans le métro, le suspect toujours en fuite

La police serait à la recherche d’un homme qui s’en serait pris aux voyageurs du métro en les agressant avec un couteau. Les faits se seraient déroulés jeudi soir.

D’après des informations de la rédaction du Parisien, un individu muni d’un couteau aurait agressé des voyageurs du métro. Le forcené aurait frappé au hasard. Une vague de panique s’est donc emparée de plusieurs stations parisiennes dans la soirée de jeudi. Le suspect n’a d’ailleurs toujours pas été interpellé pour le moment. Les forces de police sont toujours à sa recherche. Les agressions ont été commises dans le Xème et le XIXème arrondissement.

Une nuit de terreur dans les couloirs du métro parisien

A 21h15, ce jeudi 19 janvier, dans une rame de la ligne 7, un déséquilibré porte trois coups de couteau à un homme qu’il ne connaît pas a priori. L’agresseur a réussi à prendre la fuite à la station Riquet. La victime a pu fort heureusement être secourue par des témoins. L’homme a été transporté à l’hôpital Lariboisière par les pompiers. Son pronostic vital n’est pas engagé d’après des indications du Parisien.

A 22h45, à la station Jacques Bonsergent, un autre incident est signalé. Un voyageur explique ainsi à des agents RATP avoir été victime d’une agression par un inconnu qui voulait le poignarder. Le signalement évoqué correspondrait formellement avec celui de l’agresseur de la ligne 7.

Une troisième agression aurait été commise quelques heures plus tard . Les faits se seraient produits aux alentours de 0h50, à la station Gare de l’Est. Deux voyageurs ont ainsi indiqué avoir été attaqués par un homme armé d’un couteau. Le signalement correspondrait une nouvelle fois au même individu.

Le suspect est toujours en fuite

La police est donc sur la trace de ce mystérieux agresseur du métro parisien. Il n’a pour le moment pas encore été arrêté. Aucune information n’a encore été dévoilée sur son identité. Une enquête a été ouverte et confiée à la police régionale des transports. L’utilisation des caméras de vidéosurveillance et les témoignages des victimes pourraient permettre de faire rapidement avancer les investigations.

Publié le vendredi 20 janvier 2017 à 12:55, modifications vendredi 20 janvier 2017 à 13:05

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !