Les parents de Maëlys redoutent un suicide de Nordahl Lelandais

Nous comprenons l'inquiétude des familles, qui souhaitent en savoir plus sur les circonstances de la disparition tragique de Maëlys et d'Arthur Noyer.

Cela fait maintenant 6 jours que le corps de Maëlys a été retrouvé, le 14 février 2017, grâce aux indications du meurtrier présumé Nordahl Lelandais. Celui-ci ayant été hospitalisé pour une “crise d’angoisse” la semaine dernière, les parents de la fillette redoutent un suicide du prévenu, et implorent les gendarmes de le surveiller intensément.

Des parents très inquiets

Les parents d’Arthur Noyer, autre victime présumée de Nordahl Lelandais, ont fait appel aux surveillants de prison et au personnel de l’hôpital où celui-ci s’est rendu afin d’empêcher un potentiel suicide du prévenu.

À vous Mesdames et Messieurs de la Pénitentiaire et de l’Hôpital, nous vous implorons ; surtout surveillez le bien, qu’il ne puisse au gré d’une inattention fuir lâchement ses responsabilités… Une famille qui veut que cet individu soit jugé, lui qui a encore tant de choses à avouer et à nous dire.

La famille de Maëlys a souhaité réagir en apportant son soutien aux parents d’Arthur Noyer sur Facebook. Les deux familles se sont d’ailleurs visiblement rapprochées ces dernières semaines, unies par la douleur. C’est la mère de Maëlys, Jennifer Clayet Marrel, qui a d’abord répondu :

Vous avez raison il faut bien qu’ils le surveillent car il a encore beaucoup de réponses à nous fournir. La Vérité pour tous. Restons soudés tous unis

Le père de la fillette a quant à lui déclaré :

Que nos deux familles restent unies tous ensemble pour la même cause, “la vérité”.

Modifié : 20 février 2018 13 h 03 min

Ce site utilise des cookies.