Faits divers

Obésité morbide : La terrible histoire de Tamy Lyn Murrel

Depuis la mort de son père alors qu’elle était enfant, Tamy lutte contre une obésité morbide.

Un événement peut remettre en question toute une vie. C’est ce qui est arrivé à Tamy Lyn Murrel, une Américaine qui pèse aujourd’hui 298 kg. La mort de son père alors qu’elle était enfant l’a plongée dans une spirale négative.

Personne pour l’aider

Tamy avait seulement huit ans lorsque son père est décédé d’une crise cardiaque. Elle rentrait à peine de l’école, lorsqu’il est décédé dans la cuisine. Une disparition à laquelle, elle n’était pas équipée pour faire face. Elle avait alors un “poids normal” comme elle le confie à l’émission américaine TLC. Mais, sa mère qui affronte une dépression sévère la laisse tout gérer, y compris les courses. L’enfant achète alors sodas, sucreries et glaces à la pelle.

J’achetais parce qu’elle me donnait de l’argent et elle me laissait faire ce que je voulais

explique-t-elle.

C’est le début d’une spirale négative. A 14 ans, la jeune fille pèse 63 kg. A 16 ans, elle pèse 79 kg.

J’en avais envie alors je mangeais. La nourriture était mon ami, mon parent, mon ami, mon bien-aimé 

Aujourd’hui, âgée de 45 ans, son ventre frôle le sol. A l’époque, alors qu’elle a 18 ans, elle rencontre celui qui deviendra son mari. Très vite, au bout d’un mois de relation, elle tombe enceinte. Mais, la lune de miel ne durera pas longtemps. L’amour se dissipe. Le couple reste ensemble pour subvenir aux besoins d’un fils handicapé. Et Tamy continue de trouver du réconfort dans la nourriture.

Problème, avec le poids qui augmente et son obésité, les problèmes physiques se multiplient aussi.

Mon ventre est arrivé au point où il existe à lui tout seul. C’est si douloureux. J’ai l’impression de ne pas vivre. Je suis juste existant. C’est horrible

confie l’Américaine au bord des larmes. Elle pèse aujourd’hui près de 298 kg.

Publié le jeudi 8 mars 2018 à 19:12, modifications jeudi 22 mars 2018 à 9:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

6 Commentaires

En direct