Faits divers

Nîmes: Un homme invente la mort de son fils pour réclamer de l’argent

nîmes police

Un homme a été interpellé à Nîmes, car il s’était inventé un faux fils décédé pour récolter de l’argent auprès de la communauté musulmane.

Il montrait la photo d’un enfant décédé en 2009

Un homme de 37 ans a été interpellé samedi matin, par des membres de la communauté musulmane de Nîmes. Connu de la justice, cet individu racontait aux fidèles d’une mosquée que son fils avait été tué par un chauffard afin de leur soutirer de l’argent.

Le malfaiteur avait également cédé une photo de son soi-disant fils, pour qu’elle soit publiée sur Facebook pour récolter des dons auprès de la communauté. La photo était celle d’un enfant assassiné en Belgique en 2009.

2 000 euros de dons

Selon Objectif Gard, émues par l’histoire de ce père qui voulait enterrer son enfant au Maghreb, plusieurs personnes avaient récolté près de 2 000 euros.

Cependant, lorsque les habitants se sont rendu compte de la supercherie, ils ont décidé d’interpeller eux-mêmes le malfrat. Ils ont ainsi donné rendez-vous à l’individu près de la gare de Nîmes afin de l’appréhender.

Interpellé, il a été remis aux forces de l’ordre et placé en garde à vue au commissariat de la ville. Il a été déféré lundi matin au parquet de Nîmes afin d’être mis en examen pour « escroquerie aggravée ».

Publié le mardi 4 avril 2017 à 9:03, modifications mardi 11 avril 2017 à 11:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !