Faits divers

Nice : Mme Jacqueline Veyrac, la riche propriétaire d’hôtels, vient d’être libérée

Jacqueline Veyrac avait disparu suite à un enlèvement devant son domicile en début de semaine, dans la ville de Nice. Cette femme, une riche propriétaire de grands établissement sur la Côte d’Azur, avait déjà fait l’objet d’une tentative d’enlèvement il y a quelques années.

L’information est tombée ce mercredi. D’après Le Figaro, Madame Veyrac a été retrouvée à Nice. Elle est vivante. Elle a été retrouvée ligotée et souffre de blessures légères.

D’après les premières informations, elle serait sortie seule du coffre d’un véhicule et se serait réfugiée chez des voisins. Jacqueline Veyrac avait été agressée lundi et victime d’un enlèvement en pleine rue, à Nice, près du boulevard Gambetta. Selon Sophie Jonquet, l’avocate de deux de ses trois enfants, les ravisseurs seraient entrés en contact mardi avec sa famille.

Les motifs de cet enlèvement et les commanditaires sont pour l’instant inconnu. L’enquête, qui devrait se poursuivre dans les heures qui viennent, permettra sans doute de démasquer les individus derrière ce drame.

Jacqueline Veyrac est âgée de 76 ans.

En 2013, elle avait dû faire face à une situation similaire de tentative d’enlèvement. A l’époque, elle avait réussi à faire fuir ses ravisseurs grâce à l’utilisation d’un sifflet notamment. Ce kidnapping avait échoué. Elle avait depuis décidé de vivre normalement, sans aucune protection policière ou sans agents de sécurité.

Jacqueline Veyrac est présidente du conseil d’administration du Grand Hôtel, situé à Cannes sur la Croisette et gère le restaurant La Réserve à Nice.

Jacqueline Veyrac a-t-elle réussi à s’échapper seule du véhicule ou a-t-elle été déposée dans cette voiture par ses ravisseurs avec le coffre ouvert après le paiement d’une rançon ? Elle aurait été retenue dans une maison abandonnée, non loin du centre commercial Nice Lingostière, dans le quartier Saquier.

L’enquête devra clarifier tous ces points.

Une enquête a été ouverte par la police judiciaire dès lundi pour enlèvement et séquestration en bande organisée et association de malfaiteurs.

Une protection policière risque de se mettre en place pour assurer à l’avenir la sécurité de Jacqueline Veyrac dans ses déplacements au quotidien afin de prévenir une nouvelle tentative d’enlèvement et de séquestration.

Publié le mercredi 26 octobre 2016 à 15:12, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !