Faits divers

Nice : il mangeait ses victimes, avec de l’ail et du persil

Jugé par la cour d’assises de Nice, Michel Lambin, le Berger de Caussols, est accusé par son ex-compagne d’avoir mangé des bouts de ses victimes.

Il gardait des restes de ses victimes

Jugé par la cour d’assises de Nice, Michel Lambin, 67 ans, est accusé d’avoir assassiné un gardien d’école d’Antibes en 2002. Présenté par l’accusation comme un tueur à gages du milieu du grand banditisme, il est déjà passé devant la justice à plusieurs reprises.

Michel Lambin

Son ex-compagne, Nicole Rossi, a témoigné lundi dernier. Selon elle, il aurait tué neuf autres personnes, entre 1983 et 2002. Cependant, la plupart des meurtres sont aujourd’hui prescrits. Elle a décrit son ancien compagnon, comme “le mal incarné” et un “fétichiste” qui gardait constamment des bouts de ses victimes.

Si ce n’était pas la tête, c’était les pieds, et si ce n’était pas les pieds, c’était encore autre chose.

Un cannibale et un tueur en série

Elle lui a également imputé des actes de cannibalisme. Nicole Rossi a ainsi raconté qu’il avait tranché la tête de son beau-frère, avant de la cuire à la cocotte-minute. Elle a ensuite affirmé devant les jurés qu’il « bouffait » des morceaux de ses victimes, avec de l’ail et du persil. Il considérait cette dégustation comme une « délicatesse ».

Elle a enfin ajouté que ce n’était pas un tueur à gages, mais un tueur en série. Selon Le Progrès, elle est certaine que s’il venait à être relâché, il ne ferait rien d’autre que de la découper en morceaux, vivante.

Publié le mercredi 13 décembre 2017 à 12:13, modifications mercredi 13 décembre 2017 à 10:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !