Faits divers

Nantes: Radicalisé, il prend l’avion avec des armes dans sa valise

Un citoyen Français, converti à l’islam et radicalisé, a été arrêté après avoir voyagé à bord d’un avion avec des couteaux et une bonbonne de gaz dans ses bagages.

Les autorités françaises ont annoncé le 9 mars, qu’un citoyen français radicalisé, qui voyageait dans un avion de la compagnie low-cost, Ryan Air, a été arrêté, dimanche, au Maroc, avec des couteaux, une bonbonne de gaz et une cagoule noire dans ses bagages.

L’homme de 31 ans, assigné à résidence depuis trois mois, à quitter le pays à partir de l’aéroport de Nantes, en dépit du niveau élevé de sécurité dû aux attaques de novembre, à Paris.

L’homme a été arrêté à son arrivée à Fès, dans le nord du Maroc, où les autorités ont trouvé des objets interdits dans ses bagages. Selon une photo diffusée par les médias marocains, il semblerait que la valise contenait au moins quatre couteaux de cuisine, une machette, deux canifs, une matraque rétractable, une cagoule noire, une petite bonbonne de gaz et d’autres objets plus difficilement identifiables.

Manuel Broustail, ancien soldat converti à l’islam, a été arrêté en novembre à Angers, après les attentats de Paris et assigné à résidence jusqu’à la mi-février. Dimanche dernier, il s’est rendu à l’aéroport et, selon les autorités françaises, rien ne l’empêchait de quitter le territoire français.

Dans le cadre de la coopération entre la France et le Maroc, l’homme a été signalé aux autorités marocaines et son arrestation à l’aéroport de Fès n’était pas aléatoire.

Selon les autorités françaises, les bagages de Manuel Broustail ont été contrôlé à l’embarquement et rien de suspect n’a été décelé. Toutes les procédures de sécurité auraient été respectées.

Selon un quotidien local, Presse-Océan, l’homme avait déménagé au Maroc avec sa femme l’été dernier et serait retourné en France pour vendre son appartement.

Interrogée par les journalistes, la compagnie aérienne irlandaise Ryanair a déclaré que la responsabilité incombait à la sécurité de l’aéroport de Nantes.

Jusqu’à présent, aucune source officielle marocaine n’a confirmé ou commenté l’information.

Publié le jeudi 10 mars 2016 à 10:08, modifications jeudi 15 juin 2017 à 14:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !