Faits divers

Moselle : Un nourrisson meurt dans la cuvette des toilettes

moselle deni grossesse

En Moselle, une jeune femme de 20 ans a accouché dans la cuvette de ses toilettes sans s’en rendre compte. Le nourrisson est mort quelques minutes plus tard.

Elle ignorait sa grosse

Cet atroce fait divers s’est produit le 16 janvier 2017. Une jeune femme qui a accouché dans les toilettes de son domicile a laissé son nouveau-né mourir dans la cuvette des WC. Originaire de Faulquemont, à l’est de Metz, en Moselle, cette aide-soignante, âgée de 20 ans, a déclaré ignorer sa grossesse.

De fort maux de ventre

Ce jour-là, souffrant d’intenses douleurs au ventre, la jeune femme se serait plainte auprès de sa mère. Cette dernière aurait alors appelé le 15. Cependant, une fois en ligne avec les secours, sa fille se serait rendue aux toilettes. Les douleurs étant de plus en plus fortes, un membre du service de régulation aurait pris la décision d’envoyer des ambulanciers privés sur place.

Arrivés 45 minutes plus tard, ils découvriront une situation qui n’était pas celle annoncée. La jeune femme doit être transportée au plus vite à l’hôpital.

Elle place une « masse » dans un sac-poubelle

Après avoir été examinée par les médecins, une sage-femme a alors demandé à la grand-mère d’apporter tout ce qui se trouvait dans la cuvette. Celle-ci y découvre une « masse ». Elle la place dans un sac-poubelle et la rapporte à l’hôpital. Ce n’est qu’une fois que le corps du nourrisson est découvert, que les autorités judiciaires sont alertées.

L’enfant a vécu

Selon les premiers éléments de l’enquête, la jeune femme aurait juste senti “une masse” tomber dans la cuvette, en se rendant aux toilettes. Ni elle, ni sa mère présente au moment des faits, ne se seraient souciées de regarder. L’autopsie a finalement révélé que le petit garçon de 3,5 kg et 57 cm a vécu, rapporte Le Républicain Lorrain.

Déni de grossesse ?

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte. Menée par la gendarmerie, elle devra déterminer s’il s’agit d’un réel déni de grossesse ou pas. Les deux femmes ont été mises en examen pour privation de soins par ascendant sur mineur de moins de 15 ans ayant entraîné la mort.

Publié le lundi 13 février 2017 à 9:07, modifications lundi 13 février 2017 à 9:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !