Faits divers

Montpellier : elle brûle le sexe de son ex pour se venger des violences conjugales

Une quinquagénaire a brûlé les parties génitales de son ex-conjoint pour se venger des sévices subis pendant de nombreuses années.

Samedi 13 août, à Montpellier, dans un appartement du quartier Lemasson, une femme âgée de 51 ans a décidé de droguer son ex-mari, âgé de  43 ans, en lui faisant avaler du Xanax.

Une fois dans les vapes, celle-ci aurait mutilé et brûlé les parties génitales de son ex-compagnon à l’aide d’un aérosol et d’un briquet.

Compte tenu de la localisation et de la gravité de son état, les pompiers ont dû évacuer la victime par le biais de la grande échelle.

Transportée d’urgence au centre hospitalier Lapeyronie, la victime se trouve actuellement dans le coma.

Placée en garde à vue, la quinquagénaire aurait expliqué aux forces de l’ordre vouloir se venger des violences conjugales subies pendant de nombreuses années.

Malgré qu’elle n’ait jamais porté plainte, cette femme d’une cinquantaine d’années affirme pourtant avoir consulté un médecin à de nombreuses reprises pour faire constater ses lésions corporelles.

Bien qu’elle précise ne pas avoir eu l’intention de le tuer, une information judiciaire a été ouverte pour tentative de meurtre, acte de torture et de barbarie.

Une affaire qui n’est pas sans rappeler celle de Jacqueline Sauvage, actuellement au cœur des débats en France.

Publié le mercredi 17 août 2016 à 10:24, modifications mercredi 17 août 2016 à 10:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !