Faits divers

Mont-Blanc : 2 alpinistes allemands retrouvés morts

Les alpinistes faisaient la traversée des Aiguilles du Diable

Mont-Blanc Alpinistes allemands retrouvés morts

Les corps de deux alpinistes allemands partis faire une traversée sur le Mont-Blanc ont été retrouvés le mercredi 9 août. D’après un gendarme, ils seraient morts d’hypothermie.

Le mercredi 9 août, deux touristes allemands ont été retrouvés morts sur le Mont-Blanc. Les deux touristes s’étaient lancés dans la traversée des Aiguilles du Diable en Haute-Savoie deux jours plus tôt. Les alpinistes seraient morts de froid.

Les familles sont restées sans nouvelles

Deux alpinistes allemands d’une quarantaine d’années se sont lancés dans la traversée des Aiguilles du Diable le lundi 7 août. Ils sont partis depuis Turin en Italie. Ils devaient effectuer leur traversée jusqu’en Haute-Savoie avant de rejoindre leur refuge en fin de journée.

Cependant, leurs familles sont restées sans nouvelles. Elles ont prévenu les autorités le mardi 8 août en fin d’après-midi. Le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix n’a alors pu se rendre sur les lieux de leur disparition à cause des intempéries.

Les corps des deux alpinistes ont été retrouvés le mercredi 9 août aux alentours de 10 heures. Un hélicoptère a en effet eu la possibilité de se poser au sommet du Mont-Blanc-du-Tacul. Les circonstances exactes de leur décès n’ont pour le moment pas pu être déterminées.

Des vents violents soufflent sur le Mont-Blanc

Les deux alpinistes sont morts d’hypothermie d’après un gendarme. La date exacte n’a en revanche pas pu être précisée. La traversée des Aiguilles du Diable est réputée pour être difficile. Elle est néanmoins extrêmement fréquentée lorsque la météo le permet. Lundi 7 août, les conditions climatiques étaient idéales mais se sont fortement dégradées.

Les deux alpinistes n’ont apparemment pas eu le temps d’atteindre le sommet de la traversée en raison des intempéries. Ils se sont alors retrouvés en pleine tempête. D’après un gendarme qui s’est exprimé auprès de l’AFP, les vents ont soufflé jusqu’à 120 kilomètres/heure.

Publié le jeudi 10 août 2017 à 18:43, modifications vendredi 11 août 2017 à 10:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !