Faits divers

Le moine confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès sort du silence

Le 9 janvier dernier, frère Jean-Marie Joseph, résidant dans un monastère situé dans le Var, a dû faire face aux policiers. Des fidèles l’avaient pris pour Xavier Dupont de Ligonnès, recherché depuis 2011 car soupçonné d’avoir tué toute sa famille.

Quand il a appris qu’il avait été confondu avec l’homme le plus recherché de France depuis 2011, le frère Jean-Marie Jospeh est « tombé des nues », comme il l’explique à LCI. Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné d’avoir tué sa femme et ses quatre enfants à Nantes, reste en effet introuvable depuis toutes ces années.

Juste avant sa disparition, l’homme avait été aperçu une dernière fois dans le Var, à Roquebrune-sur-Argens. C’est précisément là que des fidèles pensaient l’avoir reconnu, dans un monastère de la commune, à la fin du mois de décembre.

“Je ne lui ressemble pas du tout”

Suite à ces signalements jugés intéressants, une opération de police a donc été menée, le 9 janvier dernier, au sein de cette bastide nichée au sommet d’une colline.

Celui qui a été confondu avec le suspect raconte à LCI qu’à l’époque de l’affaire Dupont de Ligonnès, il résidait déjà dans le monastère.

Les gendarmes étaient venus nous faire un signalement puis la police judiciaire était passée pour voir si on ne l’avait pas vu. à l’époque, c’était normal… C’est à Roquebrune-sur-Argens qu’a été repéré pour la dernière fois Xavier Dupont de Ligonnès. Ce monsieur a des origines catholiques. Mais là, cette fois, nous n’avons pas compris. Même s’ils ont été très polis.

D’ailleurs, il s’étonne encore de ce qui lui est arrivé.

Certaines choses peuvent correspondre, certes comme la taille – je mesure 1,82 mètre – ou l’âge – j’ai 53 ans. Mais pour le reste je ne lui ressemble pas du tout. J’ai un frère de communauté dans un autre couvent qui lui ressemblerait davantage.

Conclut celui qui va pouvoir reprendre son vœu de silence mais qui regrette la façon dont les opérations se sont passées :

Venir déranger un monastère comme ça… On ne se cache pas, tout le monde peut venir à tout moment nous voir. Pas la peine de nous faire une telle publicité.

Publié le lundi 15 janvier 2018 à 13:25, modifications lundi 15 janvier 2018 à 11:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !