Faits divers

Meurtre de Mélodie Massé à Ustaritz : Le principal suspect serait « coopératif » en garde à vue

La garde à vue du suspect dans l’affaire du meurtre de Mélodie Massé à Ustaritz a été prolongée. L’homme en question devrait être présenté à un magistrat dans la journée de mardi. L’agression particulièrement violente de cette jeune femme de 23 ans a provoqué une vive émotion au Pays Basque.

STORY - Episode 3/6

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Le parquet de Bayonne a confirmé, dans la journée de lundi, la prolongation de la garde à vue de l’auteur présumé de l’assassinat commis à Ustaritz. Il devrait être présenté à un magistrat et mis en examen. Le principal suspect dans l’enquête sur la mort de Mélodie Massé est donc resté en garde à vue jusqu’à mardi, 13h. Cet homme de 38 ans a été interpellé dimanche à Boucau après une course-poursuite avec les gendarmes.

Un SDF à l’origine du drame ?

Cet individu de 38 ans serait un SDF. Il vivrait depuis huit ans dans les environs de Bayonne. L’homme placé en garde à vue serait suivi pour des troubles psychiatriques graves. Le principal suspect dans cette affaire criminelle se serait montré « coopératif » durant sa garde à vue. Les auditions sont menées par les enquêteurs de la section de recherches de Pau, à la brigade d’Ustaritz. Selon des informations de La République des Pyrénées, il n’aurait pas nié les faits qui lui sont reprochés.

Le calvaire de Mélodie Massé

Mélodie Massé, une jeune élève infirmière à Bordeaux de 23 ans, avait été retrouvée mercredi, « dénudée », ligotée, bâillonnée et les yeux bandés. Son corps a été retrouvé dans la chambre qu’elle occupait au rez-de-chaussée d’une maison du quartier d’Arrauntz à Ustaritz. Elle était enceinte de huit mois. L’enfant n’a malheureusement pas survécu. Dimanche, le procureur a révélé que la victime avait été violée. Elle a subi des « coups violents et répétés » au visage provoquant une fracture du nez. La mère de la victime ainsi que le compagnon de Mélodie Massé n’étaient pas présents au moment des faits pour venir en aide à la jeune femme.

Les avancées dans l’enquête

L’auteur de l’agression a pu être confondu par des traces ADN retrouvées sur la scène de crime. Le principal suspect a donc pu être interpellé dans la journée de dimanche. Ses antécédents judiciaires concernent des faits de vols et de dégradations. L’enquête devra notamment déterminer comment l’individu est parvenu à pénétrer dans le domicile de Mélodie Massé sans effraction. L’hypothèse d’un cambriolage qui aurait mal tourné est notamment évoquée par la rédaction du Parisien.

Publié le mardi 19 septembre 2017 à 13:05, modifications jeudi 21 septembre 2017 à 17:48

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !