Faits divers

Maltraitance : Une fillette de 6 ans entre la vie et la mort

Une petite fille âgée de seulement 6 ans a été hospitalisée en urgence il y a cinq jours. Son pronostic vital est toujours engagé : elle a été victime d’actes de maltraitance de la part de sa mère et de son beau-père.

L’hôpital de Bourges a immédiatement donné l’alerte en récupérant la fillette. Cette dernière est arrivée aux urgences dans un état critique. Dans le coma, elle présentait un traumatisme crânien, un hématome sous-dural et de multiples traces de morsures et de brûlures. L’enfant est rapidement transférée au CHU de Tours et la police est alertée. Les médecins sont persuadés que la petite fille a été battue.

La maman prend la fuite

Ce sont trois femmes qui ont conduit la petite fille à l’hôpital. La première a affirmé être la maman de l’enfant, et les deux autres ont dit ne pas la connaître mais avoir accompagné la fille et la mère. Cette dernière semblait paniquée dans la rue et demandait de l’aide. Finalement, la maman quitte l’hôpital pour aller chercher le carnet de santé de la petite fille. Elle n’y reviendra pas.

La police va vite constater que la mère n’a pas donné sa véritable identité. Les autorités décident alors de se lancer à sa recherche. La jeune femme ainsi que son compagnon ont été interpellés ce lundi, à la gare de Toulouse. Ils avaient pris la fuite. Ils ont immédiatement été placés en garde à vue.

Les deux autres femmes qui l’accompagnaient à l’hôpital, ont également été placées en garde à vue. Ces dernières sembleraient également faire partie de l’entourage familial de la petite fille.

Devant les enquêteurs, le couple a rejeté la responsabilité de maltraitance. L’homme est déjà connu des services de police pour ses actes violents et sa consommation de stupéfiants. Il affirme qu’il n’aurait frappé la petite fille qu’une seule fois. Les enquêteurs ignorent pour l’heure s’il s’agit du père de l’enfant.

Une enfant maltraitée depuis longtemps

Ce qui est certain, c’est que la petite fille a été régulièrement frappée, mordue et brûlée ces derniers mois. Mais le dernier coup a été trop violent, provoquant l’hématome sous-dural et le traumatisme crânien. Le couple mis en cause a été présenté devant le juge ce jeudi après-midi, puis mis en examen pour “actes de torture et de barbarie commis de manière habituelle sur mineur de moins de 15 ans”. Deux autres personnes, celles qui avaient conduit la mère et l’enfant à l’hôpital, ont également été mises en examen pour “non-dénonciation”. Enfin, une cinquième personne, membre de l’entourage de la petite fille, a été aussi mise en examen pour “non-assistance à personne en danger”.

La famille était déjà connue de la justice et des services de police. Le petit frère de la fillette âgé de 5 ans a été placé en juillet dernier dans une famille d’accueil. Un juge avait ordonné le placement de la fillette, mais la maman aurait refusé. L’enfant avait été déscolarisée et la mère avait plusieurs fois réussi à éviter les convocations ou la venue des policiers. Cinq jours après son arrivée à l’hôpital, les jours de la fillette sont encore en danger. Son état est grave et jugé préoccupant par les médecins.

Un cas similaire a eu lieu en juin 2017. Maltraitée par sa mère et son beau père, une fillette de 3 ans était également arrivée dans le coma à l’hôpital.

Publié le vendredi 5 janvier 2018 à 12:05, modifications vendredi 5 janvier 2018 à 10:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire

En direct