Faits divers

Maltraitance : Le pronostic vital d’une fillette de 3 ans dans le Jura n’est plus engagé

Une fillette est arrivée dans le coma à l'hôpital victime de coups et de brûlures

C’est un drame comme il y en a trop dans ce monde. En effet, lundi 12 juin, nous avons appris par nos confrères du Progrès qu’une fillette de 3 ans a été victime de coups et de brulures de la main de son beau-père et de sa mère. Ce drame a eu lieu à Dole dans le Jura.

La fillette a été conduite à l’hôpital le vendredi 9 juin. C’est sa mère âgée de 23 ans qui a conduit la petite fille à l’hôpital. La fillette était dans le coma à son arrivée à l’hôpital mais sa mère réfute toutes violences sur son enfant. Les médecins ne savent toujours pas ce qui a causé son coma.

La mère de la fillette nie les violences

Selon le Parquet de Besançon, cette femme indique que sa fille était dans cet état après une crise d’épilepsie. Selon cette femme toujours, son enfant se serait cognée pendant cette crise de démence donc.

Cette fillette était dans un état critique mais aujourd’hui, il semblerait que son pronostic vital ne soit plus engagé.

Les auteurs de ses violences, la mère et son compagnon, ont été mis en examen dimanche 11 juin. Ils sont accusés de “violences volontaires ayant entraîné une infirmité permanente”, par le parquet de Besançon. Ils encourent une peine de prison de 20 ans.

La mère de la fillette déjà signalée

La mère était déjà connue pour des difficultés sociales. Par ailleurs, en 2015, elle avait fait l’objet d’un signalement pour maltraitance toujours sur cette fillette. Ainsi, depuis sa naissance la fillette serait maltraitée par sa mère… Le compagnon de cette femme était entré dans la vie de la fillette en janvier dernier.

Malheureusement selon la procureur de Besançon Edwige Roux-Morizot la fillette ne va pas en ressortir indemne. Elle a, en effet, indiqué que la fillette

garderait probablement de graves séquelles.

Et d’ajouter :

On ne sait pas encore exactement pourquoi elle est tombée dans le coma. C’est probablement la conséquence de cette maltraitance.

Publié le mardi 13 juin 2017 à 14:38, modifications mardi 13 juin 2017 à 14:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires