Faits divers

Les Magnolias : à 86 ans elle frappe à mort une autre résidente de la maison de retraite

Une femme de 86 ans a frappé à mort une autre résidente de la maison de retraite « Les Magnolias » à Agen. La victime était âgée de 85 ans.

Les faits se sont passés mercredi soir, à la maison de retraite Les Magnolias, située rue Roland-Goumy à Agen, dans le Lot-et-Garonne.

Rouée de coups au visage et sur l’ensemble du corps

Vers 22h30, une femme de 86 ans a frappé à mort une autre résidente dans l’unité de soins réservée aux malades atteints d’Alzheimer. La victime, âgée de 85 ans, a été rouée de coups au visage et sur l’ensemble du corps.

Les secours ont été appelés à la maison de retraite pour porter les premiers soins à la victime. Cependant, très gravement blessée, la pensionnaire a rapidement été transportée à l’hôpital, avant de succomber à ses blessures.

L’assaillante a immédiatement été admise au centre d’accueil psychiatrique de la Candélie à Agen.

Le fils est effondré et abasourdi

Effondré et abasourdi, le fils de la victime ira porter plainte pour homicide involontaire et se constituer partie civile. Toutefois, il se pose la question de savoir comment, dans une unité de soins spécialisés, une résidente peut-elle porter des coups mortels à une autre sans intervention du personnel.

Une enquête est désormais en cours. Elle devra déterminer les causes et les circonstances de la mort, ainsi que les motivations de la présumée assaillante. Une autopsie a également été ordonnée par le parquet.

Publié le dimanche 11 décembre 2016 à 11:07, modifications dimanche 11 décembre 2016 à 15:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !