Faits divers

Lyon : la fille du rabbin âgée de 14 mois brûlée au white-spirit

C’est un acte de malveillance qui a été réalisé directement sur la poussette de l’enfant.

Difficile d’imaginer ce qui peut pousser quelqu’un à verser du white-spirit sur une poussette où se trouve un enfant. C’est pourtant ce que vont devoir comprendre les forces de police après l’agression de la fille d’un rabbin de Bron, dans le Rhône. L’enfant est âgée de 14 mois.

Poussette lacérée et aspergée de white-spirit

Les faits se déroulent, dans la nuit de dimanche à lundi, dans le hall d’un immeuble de Bron. C’est là que réside la grand-mère de l’enfant âgée de 14 mois. La poussette est lacérée puis aspergée par le solvant dans un acte de malveillance. Mais, la retraitée ne réalise pas ce qu’il s’est passé. Au petit matin, elle met l’enfant dans la poussette. 1h30 de promenade plus tard, elle réalise l’horreur de la situation. La petite fille a été brûlée au dos, aux fesses et à la cuisse.

Très vite, le rabbin, qui vit à Bron dépose plainte au commissariat de la commune. Si l’enquête commence encore à peine, une source proche de l’affaire explique que toutes les pistes sont à l’étude à nos confrères du Parisien. “On prend cette affaire très au sérieux, mais pour l’heure, on ignore encore si cette affaire est un acte antisémite, une querelle de voisinage ou des dégradations gratuites commises par des voyous“. Une expertise doit encore être réalisée pour vérifier si les lésions sont compatibles avec les déclarations.

Publié le jeudi 22 février 2018 à 16:44, modifications jeudi 22 février 2018 à 14:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !