Faits divers

Loire : Deux enfants de 5 et 6 ans sèment la terreur dans une école, le maire décide de fermer l’établissement

Daniel Bezin, maire de Saint-Victor sur Rhins a pris la décision de fermer l’établissement scolaire de sa commune. Pour cause, deux enfants âgés de 5 et 6 ans sont ingérables. “Insultes, crachats, coups de pieds”, le maire tente d’attirer l’attention de l’Education nationale sur le comportement des deux élèves

Ce mardi 22 mai, l’école primaire de Saint-Victor-sur-Rhins restera fermée. Pour cause, le maire de la commune, Daniel Bezin, tente d’attirer l’attention de l’Education nationale sur le comportement de deux élèves violents. Selon Le Progrès, ces derniers, âgés de cinq et six ans, perturbent depuis deux ans la vie de l’établissement.

Violence et crachats

Saint-Victor-sur-Rhins, commune de la Loire de 1.200 habitants, ne s’attendait sûrement pas à être médiatisée pour ce genre d’histoire. De fait, tout part du comportement de deux écoliers. Âgés de cinq et six ans, ils posent visiblement de nombreux problèmes de comportements, avec notamment des insultes et des violences.

Ce sont des enfants qui ont des crises de nerfs, et qui sont difficilement gérables, que ce soit verbalement ou physiquement. C’est des insultes, des crachats, des coups de pieds, aux maîtresses ou aux petits copains et petites copines.

Raconte Daniel Bezin le maire de la commune.

25 points de suture pour une enseignante

L’incident de trop s’est produit jeudi 17 mai racontent nos confrères. Alors que l’élève de CP tente de quitter la classe en plein cours, l’enseignante qui tente de le rattraper trébuche. Elle percute alors un porte-manteaux et s’ouvre le front. Sa blessure lui nécessite la pose de plusieurs points de suture.

Elle s’est ouvert le front sur dix centimètres et a reçu plus de 25 points de suture et un arrêt de travail d’une semaine.

a déploré Mme Tournus, adjointe à la vie scolaire.

Jeudi lorsque je suis arrivée dans l’école, j’ai trouvé six enseignantes et trois AVS en pleurs.

Ajoute-t-elle.

Malgré les alertes de la directrice de l’école à la direction académique, les écoliers posent problème depuis près de deux ans. Une situation insoutenable pour Daniel Bezin qui a décidé de prendre une décision forte. En effet, le maire de la commune a pris la décision de fermer l’établissement qui accueille 140 enfants répartis dans 6 classes. Selon lui, les deux enfants feraient régulièrement “des crises”. Et ce, malgré qu’ils soient accompagnés par des assistantes de vie scolaire et par les institutrices.

Nous attendons des réponses de l’inspection académique lors du conseil d’école extraordinaire programmé mardi soir.

ajoute Delphine Tournus.

Or, le directeur académique Jean-Pierre Batailler déplore cette décision :

Un enfant ne justifie pas la fermeture d’une école.

En attendant la mise en place d’une réunion avec les familles des deux enfants, un service minimum d’accueil a été mis en place mardi 22 mai pour les parents ne pouvant faire garder leur enfant.

Publié le mardi 22 mai 2018 à 10:55, modifications mardi 22 mai 2018 à 10:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !