Faits divers

Les obsèques de Maëlys auront lieu le 2 juin

Maëlys va pouvoir être enterrée. Les obsèques de la petite fille auront lieu le samedi 2 juin. Le permis d’inhumer la petite fille a été délivré par la justice le 14 mai dernier.

STORY - Episode 76/86

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Affaire Maëlys

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Après de longs mois insoutenables pour la famille, la petite Maëlys a été malheureusement retrouvée morte le 14 février dernier. C’est le principal coupable, Nordhal Lelandais, suspecté depuis le début de l’affaire qui a avoué le crime.

Une affaire qui a émue la France entière

Personne ne devrait faire de mal à un enfant. Pourtant, chaque jour en France, nombre d’enfants sont battus, enlevés, violés, tués. La petite Maëlys a malheureusement croisé la route d’un prédateur, Nordhal  Lelandais, qui a préféré garder le silence durant de longs mois sur la mort tragique de cette petite fille. De longs mois insoutenables pour les proches de Maëlys. Puis est venu ce 14 février, où, prit au piège par les preuves accablantes, Nordhal Lelandais a dû se résigner à dire la vérité. Il avouait son meurtre. Le soir même de ses aveux, le prévenu a conduit les enquêteurs sur le lieu ou il avait abandonné le corps de Maëlys.

Les obsèques auront lieu le 2 juin

L’autopsie du corps de la petite Maëlys s’est terminée récemment. Les résultats n’ont à l’heure actuelle pas été divulgués. Mais ce qui est certain, c’est que Nordhal Lelandais a avoué aux enquêteurs avoir donné une claque à la petite alors qu’elle pleurait dans sa voiture. Pour lui ce geste “était involontaire” et aurait entraîné la mort de Maëlys.

Pour beaucoup, le geste de Nordhal Lelandais est impardonnable, pourtant un homme vient d’être condamné à de la prison ferme pour avoir demandé du “respect” pour Nordahl Lelandais. Il a qualifié sur Facebook Nordahl Lelandais de « grand homme », qui doit être « admiré et respecté »… Il est poursuivi pour apologie publique de crime devant le tribunal correctionnel de Sarreguemines. Une peine de dix mois dont six avec sursis, a été requise.

Nordhal Lelandais suspecté dans d’autres affaires

Le prévenu a également avoué le meurtre du Caporal Noyer disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 près de Chambéry. Une dizaine d’autres disparitions survenues ces dernières années sont étudiées par les enquêteurs.  Nordhal Lelandais est loin d’avoir tout dit…

Publié le jeudi 24 mai 2018 à 14:21, modifications jeudi 24 mai 2018 à 14:30

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !