Faits divers

L’éleveur de chiens pendait les animaux pas assez agressifs

L’homme aurait tué au moins quatre chiens par pendaison ou en utilisant des drogues.

Jason Gentry élevait et entraînait des chiens spécifiquement pour qu’ils soient agressifs. Ceux qui ne remplissaient pas les conditions étaient tués. Il va être jugé le mois prochain dans le Massachusetts.

Au moins quatre animaux morts

C’est un bien triste business auquel se livrait Jason Gentry. L’homme de 37 ans gérait un centre d’élevage et d’entraînement d’animaux illégal. Son objectif ? Que chaque chien le plus agressif possible. Il travaillait avec un autre homme contre lequel il va maintenant devoir témoigner.

Ensemble, ils auraient au moins pendu deux animaux. Un troisième animal serait décédé après avoir été forcé d’ingérer des médicaments contre l’anxiété. Un autre serait mort après qu’on lui ait coupé les oreilles sans même un anesthésiant. Une opération qui a blessé plusieurs autres chiens. A chaque fois, c’est parce que les animaux étaient trop faibles ou timides.

L’enquêteur principal qui travaille sur l’affaire depuis 2014 a commenté à nos confrères de Fox News :

N’importe qui qui attaquerait un chien parce qu’il n’est pas assez agressif a quelque chose qui ne va pas. Il y a quelque chose qui n’est pas connecté.

Jason Gentry a plaidé non coupable pour toutes les charges. Il est accusé pour la mort des quatre animaux et les abus sur les autres chiens.

 

 

Publié le samedi 17 mars 2018 à 19:57, modifications samedi 17 mars 2018 à 19:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct