Faits divers

Kim Kardashian agressée à Paris : Des nouvelles de l’enquête de police sur le vol

D’après des informations du “New York Post”, l’enquête sur le vol de bijoux de la star Kim Kardashian progresse. Plusieurs pistes sont privilégiées et étudiées par les enquêteurs français.

D’après les sources du New York Post, la police nationale française étudie la piste d’une trahison en interne. La sécurité de Kim Kardashian aurait pu trahir la star et transmettre des informations précieuses auprès de la bande de malfrats qui se sont introduits dans son hôtel particulier.

La police s’interroge toujours sur les circonstances du drame et de l’agression. Comment Kim Kardashian a pu être agressée, menacée avec une arme de poing et ses bijoux dérobés alors qu’elle se trouvait seule à son domicile ?

La police française pense que les cinq voleurs présumés ont eu des contacts avec la sécurité de la star et ont pu obtenir des informations sur ses procédures habituelles de sécurité. Ils savaient pertinemment qu’il n’y avait pas de sécurité à ses côtés ce soir-là dans son appartement. Tout ce qu’ils ont eu à faire, c’est simplement d’entrer en contact avec quelqu’un à l’intérieur de l’hôtel. Les policiers auraient des doutes sur la version de plusieurs employés de l’hôtel. Les policiers ont également entendu les gardes du corps qui ont travaillé avec elle plus tôt dans la semaine.

Selon cette même source, l’un des voleurs à main armée pourrait être un ancien garde du corps ayant déjà travaillé avec Kim Kardashian par le passé lors d’un précédent séjour de la diva à Paris.

Pascal Douvier, le garde du corps de Kim Kardashian lors de ce récent séjour à Paris, protégeait les sœurs de Kim au moment des faits. Il a été entendu par la police mais n’est pas suspecté dans cette affaire. Le concierge de l’hôtel serait lui, par contre, dans le viseur de la police.

Les hommes armés seraient entrés dans le bâtiment et auraient bâillonné le concierge après lui avoir soutiré l’information concernant l’emplacement exact de l’appartement occupé par Kim Kardashian. Ils se seraient introduits par effraction dans l’appartement de la star américaine. La compagne de Kanye West aurait subi le même sort que le concierge. Les malfrats l’auraient ensuite enfermée dans sa salle de bain. Les voleurs seraient repartis à vélo et à pied avec un butin atteignant la coquette somme de 9 millions d’euros. Ils auraient dérobé de nombreux bijoux, des téléphones portables, un portefeuille et des cartes de crédit.

Une rumeur folle évoque la piste du gang des Pink Panthers, spécialisé dans le vol de diamants rares.

L’incident et le vol auraient été filmés par les caméras de sécurité de l’hôtel et d’un bar à ongles près de l’hôtel. La police poursuit son enquête en vérifiant des relevés téléphoniques et en menant une série d’investigations sur les employés de l’hôtel et un certain nombre de gardes du corps qui ont travaillé pour Kim Kardashian.

Steve Stanulis, un ancien garde du corps de la star avait révélé dans une déclaration à la presse américaine que Kim Kardashian aurait dû être plus prudente sur son utilisation des réseaux sociaux :

L’utilisation par Kim des réseaux sociaux et de Snapchat a causé sa perte. Quand elle poste : ‘Je suis à tel endroit, et voici la bague à 5 million de dollars que je porte, voilà l’endroit où je vais aller’ vous invitez purement et simplement les gens à vous voler. Ce crime devait bien arriver un jour à l’autre. Kim a beaucoup de chance d’être en vie.

Steve Stanulis a sa propre idée sur toute cette affaire et les conditions du vol :

Je pense que c’est un boulot effectué en interne ou un coup de pub de mauvais goût. Cet hôtel est si sécurisé, quelqu’un a dû les informer sur le fait qu’elle était seule à l’intérieur, ou leur montrer la marche à suivre pour accéder à l’intérieur »

Une source proche de l’enquête aurait confirmé que Kim Kardashian avait été suivie par deux individus à Paris peu de temps avant le vol.

Un groupe privé d’agents de sécurité The Bodyguard Group of Beverly Hills conseille à la star de renforcer sa sécurité à cause de son exposition personnelle et de ses publications explicites et détaillées sur les réseaux sociaux sur ses biens matériels ou son emplacement géographique qui pourraient tomber entre de mauvaises mains et être à nouveau exploitées comme ce fut le cas lors de ce braquage dans son hôtel Rue Tronchet.

Ce fait divers, touchant une célébrité américaine à la renommée internationale, est intervenu en plein état d’urgence et risque d’assombrir l’image de la candidature de la ville de Paris pour les futurs Jeux Olympiques.

des-nouvelles-sur-lenquete-de-police-sur-le-vol-dont-a-ete-victime-kim-kardashian-a-paris

Publié le jeudi 6 octobre 2016 à 9:02, modifications jeudi 6 octobre 2016 à 8:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !