Faits divers

Kazakhstan : Il complimente une autre femme, sa femme lui coupe le pénis

Une réaction disproportionnée et lourde de conséquences.

C’est ce qu’on nomme de la jalousie. A Astana, au Kazakhstan, une femme a très mal réagi à des compliments en apparence anodins. Elle a en effet coupé le pénis de son conjoint

Des commentaires élogieux sur une photo

Tout commence par une incursion sur un téléphone. Zhanna Nurzhanova, 36 ans décide de fouiller le smartphone de son conjoint. Elle découvre qu’il a envoyé des photos d’une autre femme à sa sœur. Sur l’un des clichés, il a même ajouté un commentaire élogieux. Elle ne le supporte pas et décide donc de se venger.

Première étape, elle lui administre un somnifère. Une fois sa victime endormie, elle ajoute un anesthésiant pour s’assurer qu’il ne se réveille pas. Puis, elle passe à l’action pour s’assurer qu’il ne puisse plus jamais avoir de relations sexuelles en lui coupant le pénis.

Sans doute prise de remords, elle décide finalement de l’emmener à l’hôpital. Là-bas, les chirurgiens ont tenté de sauver le pénis de la victime en le ré-attachant. Mais sans succès, les dégâts étaient trop importants pour pouvoir recoudre. La jeune femme a été interpellée et risque maintenant de 3 à 6 ans de prison.

Publié le vendredi 2 février 2018 à 17:03, modifications vendredi 2 février 2018 à 15:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire