Faits divers

Japon : Ses lèvres vaginales ont fusionné faute de sexe après la ménopause

C’est une histoire extraordinaire d’un point de vue médical qui vient d’être révélée par des médecins japonais.

Une femme qui meurt actuellement d’un cancer du Japon aurait eu les petites lèvres vaginales presque complètement réunies. Selon les médecins, ce serait faute d’une activité sexuelle après la ménopause.

Elle avait besoin de beaucoup de temps aux toilettes

C’est une femme de 76 ans qui souffre d’un cancer. Or, pendant le traitement, ses médecins ont fait une drôle de découverte. Ses petites lèvres vaginales souffrent “d’adhésion labiale”. Elles sont collées, presque fusionnées. Selon eux, le phénomène aurait été causé par son faible niveau d’œstrogène lié à la ménopause. Elle aurait pu s’en rendre compte si elle avait eu des relations sexuelles. Mais, même aux toilettes, elle n’avait rien vu. Elle faisait pipi à travers ce qui est décrit comme un “trou d’aiguille” par les médecins dans une publication du Journal of Medical Case Reports. Cela ne lui avait jamais fait mal même si elle y passait beaucoup de temps aux toilettes. En revanche, de l’urine s’accumulait dans son cervix et son vagin.

La femme avait pourtant donné naissance deux fois grâce à un accouchement classique. Le phénomène est donc postérieur. Elle a expliqué n’avoir souffert d’aucun traumatisme ou infection. Deux raisons pourraient causer ce type de situations. En général, celui-ci se produit surtout chez des jeunes filles avant la puberté. Mais, son style de vie sédentaire et son absence de vie sexuelle constituent aujourd’hui pour les médecins les principales explications possibles. Ils ont réussi à séparer de nouveau les petites lèvres. Elle ne devrait plus avoir de problèmes.

Publié le mercredi 21 mars 2018 à 19:02, modifications mercredi 21 mars 2018 à 18:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct