Faits divers

Ivre, il roule 15km à contresens sur l’autoroute A4 !

Ivre, un chauffeur poids-lourd bulgare a roulé à contresens sur une vingtaine de kilomètres de l’A4 la nuit du lundi au mardi dernier.

Grosse frayeur pour une partie des automobilistes ayant emprunté l’A4 dans la nuit de lundi à mardi dernier. Selon Europe 1, un chauffeur de poids-lourd bulgare âge de 51 ans a roulé à contresens sur l’autoroute. C’est sur au moins 15 kilomètres que s’est étendu son périple. Incroyable mais vrai, l’incident n’a fait aucun blessé.

Le parcours du chauffeur sur l’A4

Le conducteur a pris l’autoroute en sens inverse au niveau de la porte de Bercy vers 0h10. Il aurait alors ignoré les policiers qui lui ont demandé de s’arrêter. Les CRS de la compagnie Est autoroutière ont formé un barrage mobile afin de faire stopper la course folle du chauffeur mais celui-ci est passé à côté d’eux à 80 km/h.

C’est uniquement vers 3h30 du matin à Champs-sur-Marne, en Seine-et-Marne, que les CRS ont réussi à arrêter le véhicule. Pour arriver à cela, les policiers ont dû également prendre l’A4 à contresens pour dépasser le semi-remorque et bloquer son passage. Un policier s’est confié au Parisien :

Peu à peu, nous avons ralenti. Nous avons fait très attention car il était tellement ivre qu’il aurait pu nous rentrer dedans. En même temps nous avons évidemment mis en place un balisage.

Il était en état d’ébriété

Le voyant descendre de son véhicule, tenant à peine debout, les policiers ont immédiatement constaté que le conducteur avait consommé une forte dose d’alcool.

Nous avons été obligés de le conduire à l’hôpital Saint-Camille de Bry-sur-Marne pour faire un prélèvement de sang.

Le conducteur était trop ivre pour souffler dans l’éthylomètre. Il avait 2,06 grammes d’alcool par litre de sang. Cela équivaut à plus de 4 fois la limite autorisée. Le chauffeur affirme ne se souvenir de rien.

Il sera jugé aujourd’hui en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne) pour mise en danger de la vie d’autrui, refus d’obtempérer et conduite en état d’ivresse.

Publié le mercredi 25 janvier 2017 à 12:11, modifications mercredi 25 janvier 2017 à 11:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !