Faits divers

Israël: Il tue sa femme qui l’empêchait de voir un match de tennis

Un septuagénaire israélien a tué sa femme, car celle-ci parlait trop lors de la finale de l’Open d’Australie.

Jeudi 18 février 2016, la justice israélienne a inculpé une personne âgée de 76 ans, Maurice Biniashvilli, pour avoir assassiné sa femme Malcha, en janvier, lors de la finale du dernier Open d’Australie de tennis entre Novak Djokovic et le Britannique Andy Murray.

Maurice Biniashvilli prévoyait de regarder le match de tennis tranquillement installé dans son fauteuil. Cependant, sa femme en avait décidé autrement. Dans l’impossibilité de la faire taire et agacé par sa voix, Maurice l’a tué avec une planche à découper et un marteau. Ils étaient mariés depuis 1955.

Selon l’acte d’accusation, Maurice a déclaré qu’il voulait que sa femme se taise, mais que celle-ci n’arrêtait pas de parler. Il s’est donc levé, dirigé vers la cuisine et est revenu avec une planche à découper. Sournoisement, il s’est approché de sa  femme qui était assise dans un fauteuil, a levé l’objet avec ses deux mains et lui a porté un coup à la tête.

Dans un premier temps, Malcha aurait réussi à lui prendre la planche à découper des mains. Mais, déterminé, Biniashvilli est retourné dans sa cuisine pour prendre un marteau et finir le travail. C’est en possession de sa nouvelle arme, qu’il est revenu dans le salon et l’a attaqué de nouveau en lui affligeant plusieurs coups de marteau à la tête. Malgré ses cris, le mari a continué à la battre.

Intrigués par le bruit, les voisins se sont rendus sur les lieux pour savoir si tout allait bien. Une fois sur place, ils ont été horrifiés par la scène macabre et ont appelé la police. Malcha a été transportée aux urgences, mais n’a pas résisté aux  blessures. Elle est morte à l’hôpital le 3 février dernier, trois jours après la finale remportée par Novak Djokovic sur Andy Murray

Publié le vendredi 19 février 2016 à 11:46, modifications vendredi 19 février 2016 à 10:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !