Faits divers

Inde : Il tue sa femme accro à Facebook et Whatsapp

Un homme en Inde a tué sa femme la semaine dernière. Selon lui, elle passait son temps sur les réseaux sociaux au point de l’ignorer lui et les enfants.

Il soupçonnait sa femme qui était accro aux réseaux sociaux d’avoir une liaison en ligne. 

Il l’étrangle à mort

L’homme n’en pouvait plus, il était à bout.

Après une énième dispute jeudi dernier, quand nous sommes allés dormir, je savais que je ne pouvais plus supporter son addiction.

explique Hariom, au Times of India. Quelques heures plus tard, il décide de la tuer dans son sommeil, il l’étrangle à mort. C’est son beau-père qui a découvert le cadavre le lendemain matin, dans la ville de Gurgaon, près de New Delhi. Le tueur était encore à côté du corps. Les forces de l’ordre sont arrivées rapidement pour l’arrêter.

Pour justifier son acte, il a expliqué que sa femme était progressivement devenue accro aux réseaux sociaux.

Les premières années, tout allait bien. Mais quand je lui ai offert un smartphone, elle a beaucoup changé. Depuis deux ans, elle a commencé à nous ignorer, les enfants et moi. Elle ne cuisinait plus, n’accomplissait plus les tâches ménagères et n’emmenait plus les enfants à l’école, car elle passait tout son temps sur Facebook et WhatsApp. Elle discutait des heures avec des gens sur les réseaux sociaux.

Forcé d’envoyer les enfants en pension, l’homme n’en pouvait plus. A plus forte raison parce qu’il craignait qu’elle ait une liaison en ligne. L’homme a comparu lundi devant un tribunal et il a été envoyé en détention dans l’attente de son procès.

Publié le jeudi 19 avril 2018 à 17:26, modifications jeudi 19 avril 2018 à 16:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !