Faits divers

Mulhouse : Les enquêteurs privilégient la piste criminelle dans l’incendie qui a fait 5 morts

Un homme a été placé en garde à vue, alors que cinq personnes, dont quatre enfants, sont décédées à la suite d’un incendie à Mulhouse.

Origine criminelle

L’enquête, concernant l’incendie dans un immeuble HLM qui a fait cinq morts à Mulhouse, dans le Haut-Rhin, avance à grands pas. En effet, tout porte à croire que l’incendie serait « très probablement d’origine criminelle ».

On a un incendie qui est très probablement d’origine criminelle.

A annoncé Dominique Alzeari, le procureur de la République au cours d’une conférence de presse, ce lundi 2 octobre.

En outre, il a indiqué qu’un suspect avait été mis en garde à vue lundi. Selon FranceInfo, il s’agit d’un individu âgé de 28 ans. Il serait déjà connu des services de police pour des faits de dégradation par incendie. L’homme, dont l’identité n’a pas été précisée par le procureur de la République, est locataire de l’un des appartements.

Dominique Alzeari a toutefois insisté sur la présomption d’innocence. En effet, il a souligné que l’enquête se poursuivait pour déterminer si l’homme entendu par la police était responsable du départ du feu.

Il ne reconnaît pas son implication. Mais il a fourni des explications très parcellaires.

A précisé le magistrat.

Un bilan très lourd

Le feu s’est déclaré dans une cave de l’immeuble dans le quartier de Bourtzwiller. Il s’agit d’une zone de sécurité prioritaire au nord de Mulhouse. Il s’est ensuite propagé très rapidement dans la cage d’escalier. Cinq personnes sont décédées :

Une fillette de 9 ans, un garçon de 11 ans et son père de 53 ans. Et deux enfants d’une autre famille âgés de 6 et 7 ans.

A annoncé le procureur de la République.

Les fumées sont la cause du bilan très lourd du sinistre. Les victimes qui sont décédées se sont retrouvées piégées.

Elles se sont dirigées vers un endroit qui leur a été fatal. Les victimes ont été retrouvées dans les parties communes de l’immeuble. Elles n’ont pas pu s’échapper à cause de la chaleur et de la fumée.

A détaillé le magistrat.

Publié le mardi 3 octobre 2017 à 9:44, modifications mardi 3 octobre 2017 à 9:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !