Faits divers

Ille-et-Vilaine : Il jette son chiot par la fenêtre, car il lui « rappelait son ex »

Ille-et-Vilaine Il jette son chiot par la fenêtre

Parce qu’il lui rappelait son ex-compagne, un homme a jeté son berger malinois de huit mois depuis son balcon du troisième étage, en Ille-et-Vilaine.

Pris d’un élan de colère, il jette son chiot par la fenêtre

Le 1er janvier 2016, après avoir appris que son ex-compagne avait refait sa vie, un homme originaire de Fougères, en Ille-et-Vilaine, a tenté de mettre fin à ses jours. Cependant, pris d’un élan de colère, il a décidé de jeter son chien par la fenêtre de son domicile situé au troisième étage.

Le berger malinois de huit mois a malheureusement succombé à ses blessures. Selon lui, le chiot lui faisait penser tout le temps à son ex et l’empêchait de faire le deuil de sa relation.

C’est mon ex qui m’a vendu le chien. À chaque fois que je le voyais, cela me faisait penser à elle. Je regrette. Mon chien me manque. Il était comme mon enfant.

Il était dépressif

Le trentenaire, tombé en dépression après les faits, a subi une expertise psychiatrique. Celle-ci a conclu à une « altération du discernement ». Ainsi, le 30 août 2017, le tribunal correctionnel de Rennes l’a condamné à trois mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve pour avoir défenestré son chien.

Le prévenu a également été condamné à une interdiction de posséder un animal de compagnie pendant cinq ans. En France, l’article 512-1 du Code pénal prévoit une peine maximale de deux ans de prison accompagnés de 30 000 euros d’amende pour les tortionnaires d’animaux.

Pétition

Selon The Holidog Times, la Fondation 30 Millions d’Amis a lancé une pétition. Elle demande que l’article 512-1 du Code pénal soit révisé et que les sanctions soient aggravées. Pour la signer, cliquez ici.

Publié le lundi 4 septembre 2017 à 9:33, modifications lundi 4 septembre 2017 à 10:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !