Faits divers

Un homme abattu pendant qu’il faisait un Facebook Live

L’homme venait tout juste de déposer plainte au poste de police quand il a été abattu en direct.

Prentis Robinson, 55 ans a été tué à quelques pas d’une station de police en Caroline du Nord aux Etats-Unis. L’homme qui venait de déposer plainte pour vol réalisait en même temps un Facebook Live.

Il essayait de nettoyer la zone

Les images sont terribles. On y voit Prentis Robinson marcher dans les rues de Wingate en Caroline du Nord. Son smartphone accroché au bout d’une perche, il commente la situation. Quelques instants plus tôt, il déposait plainte pour un vol dont il a été victime. Soudain, un homme se trouve face à lui, hors champ du smartphone. “Vous êtes sur Live” lui lance Robinson à plusieurs reprises. Quatre coups de feu sont alors tirés et la victime s’effondre au sol.

On ignore encore pourquoi Prentis Robinson a été visé mais selon les forces de l’ordre, son agresseur ne semblait pas avoir de problèmes à apparaître à l’écran ou à tirer si proche d’un local de police  Un suspect a été arrêté et inculpé pour meurtre au premier degré.

Facebook retire la vidéo

Prentis Robinson était un habitué des Facebook Live. L’homme avait selon ses amis décidé d’aider les forces de l’ordre à “nettoyer” la zone où il vivait. Il filmait donc régulièrement des activités illicites directement sur Facebook Live, comme de l’achat de drogue. Autant d’éléments qui auraient pu pousser à son agression. Dans une vidéo postée sur le chemin du poste de police, il s’inquiétait ce jour là pour les plus anciens habitants du quartier.

Ils ont peur de ce qui se passe en ce moment. Mais, j’essaie de garder le quartier comme il l’est en ce moment : tranquille.

Facebook a de son côté fait retirer la vidéo du meurtre, mais après qu’elle ait déjà été visionnée à de nombreuses reprises. Dans un communiqué l’entreprise explique ne pas savoir si “Robinson aurait voulu que l’acte horrible soit partagé sur les réseaux sociaux”. A noter, que c’est loin d’être la première fois que ce genre d’événements se produit sur la plateforme Facebook Live. En Suède, c’est ainsi un viol collectif qui avait été diffusé en direct il y a un an. Quelques mois plus tard, un homme commettait un meurtre en direct sur le réseau social aux Etats-Unis.

Publié le mercredi 28 février 2018 à 18:51, modifications mercredi 28 février 2018 à 17:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !