Faits divers

Harcèlement : 7 241 appels et 850 SMS envoyés à son ex en un mois

harcèlement sms toulouse

Un trentenaire qui n’a pas supporté d’être largué a appelé 7 241 fois son ex, sans compter les 850 SMS envoyés. Jugé devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour harcèlement, il a écopé de prison avec sursis.

Elle ne supportait plus d’être harcelée

Rien que pour le mois de septembre 2016, un employé de mairie de 37 ans a appelé son ex-compagne 7 241 fois, soit 241 fois par jour, sans compter les 850 SMS envoyés. Celui-ci n’arrêtait pas de lui demander de revenir.

Ne supportant plus le harcèlement moral dont elle était victime, cette habitante de la banlieue de Toulouse a fini par porter plainte contre son ancien compagnon.

Déjà condamné pour les mêmes faits

En effet, le 11 octobre dernier, celle-ci s’est rendue au commissariat. Puis, elle a raconté aux gendarmes que, malgré leur séparation et une condamnation pour les mêmes faits, son ex se rendait plusieurs fois par jour chez elle la suppliant de le reprendre.

Lors du jugement le trentenaire a avoué regretter son geste. Il n’avait pas pris au sérieux la condamnation du 28 juin. Il a également expliqué qu’il voulait garder le contact avec son ex-compagne à cause de ses enfants. Malheureusement, il en a tout simplement perdu la garde, rapporte La Dépêche du midi.

Six mois de prison avec sursis

Considéré comme dangereux, possessif et jaloux d’après les expertises psychiatriques, le prévenu a été condamné à six mois de prison avec sursis. Il a également écopé d’une mise à l’épreuve avec interdiction de rentrer en contact avec la victime. Celle-ci a obtenu un euro symbolique en guise de dommages et intérêts.

Publié le vendredi 27 janvier 2017 à 10:15, modifications vendredi 27 janvier 2017 à 0:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !