Faits divers

Il fracture le crâne de son fils pour jouer tranquillement à un jeu vidéo

Une enfant de 2 mois a été frappé au crâne par son père car celui-ci pleurait et l’empêchait de se concentrer et de jouer à un jeu vidéo.

Un jeune homme belge de 21 ans a été placé en détention pour avoir frappé à plusieurs reprises son enfant de 2 mois. En effet, Dilano a été victime de cruautés pour la première fois au début du mois d’août. Son père l’avait alors agrippé tellement fort que le petit en avait gardé des marques. Quelque temps plus tard, il se retrouvait avec un cocard, à cause d’un coup contre un meuble de la cuisine.

À chaque fois, que la mère de l’enfant partait ou dormait, elle remarquait que l’enfant avait des hématomes ou des blessures. Cependant, son conjoint avait toujours une explication à tout.

Malheureusement, le 4 septembre dernier, cela va plus loin. Alors que l’enfant pleurait, car il avait faim, le père qui jouait à FIFA l’a violemment frappé pour qu’il se taise. La mère qui dormait dans la chambre d’à côté s’est alors réveillée et a remarqué que son fils ne réagissait plus.

Transporté en urgence à l’hôpital, les conséquences de ce geste ont été dramatiques: 12 fractures du crâne et de sévères lésions cérébrales. Dilano s’en est tiré grâce à l’intervention des médecins, néanmoins il ne sera plus jamais le même et il aura désormais besoin de soutien constant, tant physiquement, que mentalement.

Le père a déclaré qu’il s’agissait d’un accident, mais les médecins ont directement prévenu la police. Interpellé par les forces de l’ordre, il a fini par tout avouer.

Connu des services de police, le père était en libération conditionnelle après avoir été condamné pour trafic et consommation de stupéfiants. En effet, le printemps dernier, le tribunal correctionnel de Bruges avait été clément à son encontre, car sa compagne était enceinte et qu’il prétendait vouloir s’occuper de son enfant.

Publié le mercredi 14 septembre 2016 à 9:03, modifications mercredi 14 septembre 2016 à 7:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !