Faits divers

Fête de l’Humanité : Un trésorier se fait dérober la recette

Un terrible drame s’est déroulé en marge de la Fête de l’Humanité cette année. L’un des trésoriers aurait été sauvagement agressé. Les malfaiteurs seraient parvenus à lui dérober une importante somme d’argent, issue des des recettes, dans la soirée de samedi.

La Fête de l’Humanité attire chaque année à la rentrée les sympathisants communistes. De nombreux débats et des concerts sont notamment organisés lors des festivités en partenariat avec le journal L’Humanité. Les échanges furent vifs cette année entre Jean-Luc Mélenchon, grand absent de cette édition 2017, et Pierre Laurent, secrétaire national du Parti Communiste français.

Un vol surréaliste en marge de la Fête de l’Huma

Une violente agression est pourtant venue nuire au bon déroulé de cette grande manifestation politique, populaire et culturelle. La rédaction du Point a dévoilé qu’un des trésoriers avait été violemment agressé. Sa femme aurait même été séquestrée à son domicile avant qu’une importante somme d’argent ne lui soit dérobée selon des précisions du Parisien. Les faits se sont déroulés samedi soir. L’homme en question s’occupait de la trésorerie à la Fête de l’Huma ce samedi. L’agression ne s’est pas déroulée sur le site même de la manifestation mais bel et bien au domicile du trésorier. Les malfaiteurs devaient être bien informés.

Le trésorier de la Fête de l’Humanité agressé à son domicile

D’après des informations du Parisien, samedi soir, aux alentours de minuit, trois hommes casqués ont séquestré sa femme à son domicile. Ils lui ont réclamé la recette de la Fête de l’Huma. Elle leur a indiqué qu’elle ne savait pas où se trouvait l’argent en question. Les trois agresseurs ont alors mis à sac l’appartement. Ils ont couvert le visage de la femme afin de ne pas être reconnus.

Quarante minutes plus tard, le trésorier, un militant communiste, arrive à son domicile. Les trois hommes ne lui laissent aucune chance. Il est immédiatement plaqué au sol et roué de coups. Les malfaiteurs lui dérobent alors la totalité de la trésorerie de la journée de samedi (23 000 euros). En guise de fuite, les trois cambrioleurs ont utilisé une bombe lacrymogène dans l’appartement. Les deux victimes, en état de choc, n’ont fort heureusement pas eu besoin d’être hospitalisées.

Consternation au sein du Parti Communiste français

Fabien Guillaud-Bataille, secrétaire départemental du PCF, n’a pas caché son amertume et sa colère dans les colonnes du Parisien.

C’est dégueulasse, car c’est de l’argent collectif. Cet argent est le fruit du travail fourni par les militants depuis plusieurs semaines pour accueillir les gens dans de bonnes conditions, leur proposer des concerts, des rencontres… C’est dégueulasse. Les agresseurs ont forcément été mis au courant de qui était le trésorier.

Une plainte a été déposée. L’enquête ne fait que débuter. Le service départemental de la police judiciaire est en charge des investigations. Les forces de l’ordre devront remettre la main sur l’argent dérobé et déterminer qui a pu transmettre l’adresse du trésorier aux trois malfaiteurs.

Publié le lundi 18 septembre 2017 à 17:41, modifications lundi 18 septembre 2017 à 17:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !