Faits divers

États-Unis : un salaire de 650 000€ par an pour Tiffany Carr, responsable d’une organisation contre les violences domestiques

Tiffany Carr est à la tête de la plus grande organisation s’occupant des questions de violences domestiques en Floride. Le Miami Herald révèle qu’en juin de l’année dernière, elle gagnait 761,560$ annuellement. Une information qui commence à faire des vagues Outre-Atlantique.

Tiffany Carr dirige la Florida Coalition Against Domestic Violence (FCADV). Il s’agit de la Coalition de Floride contre les Violences Domestiques. C’est-à-dire, le plus grand organisme à but non lucratif de cet État américain sur ce créneau.

Les prérogatives de la Florida Coalition Against Domestic Violence

L’objectif de la FCADV est de lutter contre les environnements familiaux toxiques pour les femmes et les enfants. Au travers de campagnes de sensibilisation, d’éducation, et de plaidoyers notamment.
Cependant, de façon plus concrète, la FCADV  fournit aussi de l’assistance technique et personnelle.
Enfin, en plus de soutenir ces différents programmes, elle finance la construction de refuges pour les personnes en difficulté. Mais aussi, réalise un ensemble d’autres missions au bénéfice du public cible.

Que reproche-t-on à Tiffany Carr ?

La FCADV fonctionne au moyen de finances publiques. D’une part, des fonds donnés par la Floride, d’autre part des subventions provenant du gouvernement fédéral. Or, Tiffany Carr a un salaire annuel de 761 560$, d’après le Miami Herald qui a divulgué l’information mercredi dernier.

Soit exactement 654 941€ par an, c’est-à-dire 54 578€ par mois. Elle se retrouve de fait au coeur d’un scandale naissant, car on l’accuse d’avoir un salaire trop élevé pour ce poste. Et par conséquent, de le justifier. Requête que, pour le moment elle décline. En effet, malgré une demande d’éclaircissements de nos confrères, Tiffany Carr n’a toujours pas donné suite à leur doléance.

Comment Tiffany Carr a-t-elle obtenu un tel salaire ?

D’après un rapport de la FCADV datant du 30 juin de l’année dernière, c’est le conseil d’administration de l’organisation qui a validé sa rémunération. Tiffany Carr a atteint ce salaire suite à différentes augmentations étalées sur deux ans. Ainsi, en totalité, sur cette période, ce sont 313 475$; soit près de 270 000€, qu’elle a touché en plus. Cela correspondrait à des avenants d’un montant de 11 250€ par mois sur deux ans.

C’est tout bonnement ridicule !

Juge Dan Ravicher.

Il est économiste à l’University of Miami School of Law. Cette faculté est spécialiste des organismes à but non lucratif, mais aussi des entreprises et entrepreneuriats à visée sociale.

Nous parlons de presque 2% du budget (de la FCADV) payé à une seule personne. C’est plus qu’inhabituel.

Finit-il par admettre.

Publié le vendredi 27 juillet 2018 à 17:26, modifications vendredi 27 juillet 2018 à 14:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !