Etats-Unis : Trois femmes empêchent un viol dans un restaurant

Qui a dit que les Drôles de Dames n'étaient que fiction ? Alors qu'elles partageaient un verre dans un restaurant de Santa Monica, jeudi, trois jeunes femmes ont repéré le manège d'un homme qui s'apprêtait à commettre un acte d'abus sexuel sur l'une de ses collègues de travail.

Alors qu’elles participaient à un happy hour dans un restaurant de Santa Monica, jeudi, Sonia, Monica et Marla ont remarqué la présence d’un homme et d’une femme non loin d’elles, prenant un verre dans ce qui ressemblait à un tête à tête. Rien de plus normal, jusqu’à ce qu’elles remarquent quelque chose d’étrange

Alors que sa supposée compagne se dirigeait vers les toilettes, l’homme a sorti une fiole et a versé une substance inconnue dans le verre de celle-ci. Un spectacle qui n’a pas échappé aux trois demoiselles présentent à quelques mètres de là, comme elles le confient aujourd’hui sur Facebook :

Cet homme a mis un truc dans son verre.

Inquiète par la scène dont elle venait d’être témoin, Sonia a alors rejoint la jeune femme au toilette, lui demandant si elle connaissait bien l’homme avec qui elle partageait un verre, ce à quoi celle-ci aurait répondu :

C’est l’un de mes meilleurs amis. On travaille ensemble depuis un an et demi.

Conscientes du danger encouru par la jeune femme, les trois acolytes ont ensuite prévenu le manager du restaurant alors que la jeune femme, alertée par Sonia, a rejoint l’homme sans boire dans son verre :

Le manager nous a dit qu’il ne pouvait rien faire, comme il n’avait rien vu, mais il a prévénu la sécurité.

Ce n’est qu’au bout de quarante minutes que la police a fait irruption dans l’établissement. Un laps de temps suffisant pour le chef de la sécurité, qui a pu confirmer les dires des trois jeunes femmes après avoir consulté les caméras de surveillance : l’homme a bien versé de la drogue dans le verre de sa “meilleure amie”.

Agé de 24 ans, le suspect, qui s’apprêtait à commettre un acte sexuel non consenti sur sa collègue, a immédiatement été arrêté pour intention de viol.

Félicitées de toute part dans le restaurant pour leur acte de bienveillance, les trois jeunes femmes ont pu reprendre le cours normal de leur vie, ne manquant pas d’immortaliser leur aventure par un cliché pour le moins approprié :

Modifié : 31 mai 2016 12 h 07 min

Voir les commentaires (4)

    • Je ne m'y attendais pas... c'etait mon petit ami de l'époque, il savait que j'allais le quitter, je lui avais annoncé une semaine plus tôt.
      Cela devait être notre derniere soirée. Nous allions diné chez lui, lorsqu' un de ses meilleurs amis s'est incrusté ;
      Il a servit l'apéritif. Dès la première gorgée j'ai eu très chaud. Je leur ai dit que je ne me sentais pas bien. Je me suis levée avec mon verre à la main, j'ai essayé de marcher mais je titubais comme si j'avais bu. Je suis tombée dans les bras de mon "petit ami".
      Une seule gorgée ! Juste une
      La dernière chose dont je me souviens, c'est le verre qui se brise par terre, et les éclats de rire des deux copains.
      Puis trou noir !
      J'ai repris conscience plus de 4h après, nu sur le lit,dans une position horrible, les yeux rivés sur le réveil .. incapable de bouger ni de parler.
      J'entendais juste les rires des deux et une lumière étrange par moment qui m'éblouissait.
      A tour de rôle, ils m'ont violé.
      Impossible de réagir, je criais NON ARRETE mais aucun son ne sortait de ma bouche. Aucun muscle ne répondait à ma demande.
      Ca duré toute la nuit, durant laquelle je suis restée dans la même position
      .
      J'avais 45 ans à l'époque des faits, jamais je n'aurai pensé que cela puisse m'arriver.
      On se connaissait depuis un an 1/2.

    • Je ne m'y attendais pas... c'etait mon petit ami de l'époque, il savait que j'allais le quitter, je lui avais annoncé une semaine plus tôt.
      Cela devait être notre derniere soirée. Nous allions diné chez lui, lorsqu' un de ses meilleurs amis s'est incrusté ;
      Il a servit l'apéritif. Dès la première gorgée j'ai eu très chaud. Je leur ai dit que je ne me sentais pas bien. Je me suis levée avec mon verre à la main, j'ai essayé de marcher mais je titubais comme si j'avais bu. Je suis tombée dans les bras de mon "petit ami".
      Une seule gorgée ! Juste une
      La dernière chose dont je me souviens, c'est le verre qui se brise par terre, et les éclats de rire des deux copains.
      Puis trou noir !
      J'ai repris conscience plus de 4h après, nu sur le lit,dans une position horrible, les yeux rivés sur le réveil .. incapable de bouger ni de parler.
      J'entendais juste les rires des deux et une lumière étrange par moment qui m'éblouissait.
      A tour de rôle, ils m'ont violé.
      Impossible de réagir, je criais NON ARRETE mais aucun son ne sortait de ma bouche. Aucun muscle ne répondait à ma demande.
      Ca duré toute la nuit, durant laquelle je suis restée dans la même position
      .
      J'avais 45 ans à l'époque des faits, jamais je n'aurai pensé que cela puisse m'arriver.
      On se connaissait depuis un an 1/2.

Ce site utilise des cookies.