Faits divers

Etats-Unis : Son tatouage “Ne pas réanimer” pris au sérieux par les médecins… il décède…

L’équipe soignante d’un hôpital de Floride a eu affaire à un sacré cas de conscience. En effet, un homme est arrivé aux Urgences avec un tatouage sur le torse indiquant « Ne pas réanimer ». Alors, fallait-il prendre en compte ce message ? Laissez-nous vous raconter cette incroyable histoire !

C’est dans un hôpital en Floride que les faits se sont déroulés. Un médecin du Jackson Memorial Hospital de Miami est sorti du silence pour parler de l’un de ses patients, un homme âgé de 70 ans. Ce dernier est arrivé aux urgences inconscient. Il avait de graves problèmes respiratoires, et avait un taux d’alcoolémie particulièrement élevé. Ne possédant aucun papier d’identité sur lui, personne ne savait qui il était.

Un tatouage qui porte à confusion

Lorsque l’équipe médicale l’a déshabillé, elle a trouvé un tatouage. Sur le torse de l’homme se trouvaient en effet les mots suivants : ne pas réanimer. Le mot « pas » était en outre souligné. Et le tout était accompagné d’une signature. Autant dire que le message était très clair !

Les médecins, fidèles au serment d’Hippocrate, ont tout d’abord décidé de ne pas tenir compte de ce tatouage. Ils voulaient le sauver, et ne pas prendre le moindre risque. Cependant, ce tatouage les a fortement perturbés. A tel point qu’ils ont fait appel au service d’éthique. Ce dernier a conseillé au corps médical de prendre en compte ce message de non réanimation très au sérieux.

Il faut savoir que les ordres de ne pas réanimer sont généralement placés dans un dossier médical. Le problème en l’occurrence, c’est que l’homme n’était pas identifié, et qu’il était donc impossible d’accéder à son dossier médical. Il a donc fallu prendre une décision. D’autant plus que l’état du patient s’est dégradé dans la nuit. Il a fini par décéder.

Un petit jeu dangereux

Le patient a été identifié, et un ordre de non réanimation a été retrouvé dans son dossier, au département de la santé de Floride. Il s’agissait donc bel et bien d’un ordre de la part de l’homme. Les médecins ont donc pris la décision. Mais ce tatouage a semé le trouble !

En effet, il a apporté une certaine confusion. Car le tatouage doit-il être pris en compte dans un cas aussi grave que celui-là. Parfois, le tatouage ne signifie rien, ou a été réalisé lorsqu’une personne n’était pas dans son état normal. C’est déjà arrivé ! En effet, en 2012, un homme âgé de 59 ans, a été hospitalisé. Il avait également un tatouage qui indiquait : ne pas réanimer. Mais son dossier ne mentionnait pas cette non réanimation.

L’homme avait alors confirmé que ce tatouage ne devait pas être pris au sérieux car il l’avait fait lorsqu’il était jeune, sous l’emprise d’alcool, après avoir perdu un pari… Dangereux ce petit jeu ! L’équipe médicale lui avait d’ailleurs vivement conseillé de faire rapidement retirer ce tatouage qui porte à confusion…

Et oui, il faut faire bien attention aux tatouages que l’on porte sur son corps ! Quelle histoire !

 

Publié le dimanche 3 décembre 2017 à 11:41, modifications dimanche 3 décembre 2017 à 10:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire