Faits divers

États-Unis : elle tase son fils pour qu’il aille à la messe

taser

Une quadragénaire est accusée d’avoir utilisé un Taser pour obliger son fils à se lever du lit et à se rendre à l’église.

Elle voulait lui faire peur

Sharron Dobbin de Phoenix, aux États-Unis, est accusée d’avoir tasé son fils, le matin de Pâques. Cette mère de famille, âgée de 40 ans, voulait que l’adolescent de 17 ans se lève pour aller à l’église, selon Le Matin.

La quadragénaire s’est défendue d’avoir utilisé le Taser sur son fils. Toutefois, elle a avoué avoir appuyé sur le bouton pour lui faire peur.

Je l’avais en main et j’ai appuyé pour faire entendre le son du Taser, je ne voulais pas tirer,

a-t-elle affirmé, ajoutant qu’elle était, au moins à 1m50 de mon fils.

Elle comparaîtra le 20 avril prochain

Le frère de la victime et son cousin ont été témoins de la scène. Quand les policiers sont arrivés sur les lieux, l’adolescent avait deux petites marques sur la jambe. Cependant, ce dernier n’a pas témoigné contre sa mère au tribunal et ne s’est pas plaint de douleurs dues au Taser.

Sharron Dobbins a été mise en examen pour maltraitance sur enfant avec l’intention de faire du mal. Elle a été libérée sous conditions. Suite à l’audience préliminaire, elle ne peut plus avoir de contact avec son fils qui réside actuellement avec un membre de la famille.

Publié le mercredi 4 avril 2018 à 11:21, modifications jeudi 5 avril 2018 à 9:52

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !