Faits divers

Etats-Unis : La pilleuse d’utérus condamnée à 40 ans de prison

Ce fait divers avait bouleversé les États-Unis il y a quelques années. La femme qui avait éventré et récupéré l’enfant d’une autre a été condamnée à 40 ans de prison.

En 2015, une femme égorge Angelikque Sutton, une de ses amies d’enfance, alors enceinte au moment de l’agression. Elle l’a ensuite éventrée et a pris l’enfant qu’elle portait. La meurtrière, Ashleigh Wade, a été surnommée la « pilleuse d’utérus » ou encore « womb raider »

Une affaire abominable

Suite à cette terrible histoire, la mère de l’enfant est décédée. Le bébé a survécu à l’éventration, ce qui relève du miracle selon le corps médical. La fillette, Jenasis, aura deux ans lundi prochain.

Avant l’assassinat de son amie, Ashleigh Wade faisait croire à son entourage qu’elle était elle-même enceinte depuis plusieurs mois postant notamment des photos d’échographie sur Facebook. Il semble donc qu’elle ait souhaité « trouver » un bébé rapidement pour continuer dans son mensonge. Ashleigh, qui souffre de troubles mentaux qui n’avaient pas été diagnostiqués à l’époque, avait ensuite tenté de faire passer la petite fille d’Angelikque Sutton pour la sienne. Le petit ami d’Ashleigh avait d’ailleurs cru dur comme fer en la grossesse de sa compagne.

La jeune femme s’est excusée pour son geste, et avoue encore aujourd’hui ne pas comprendre pourquoi elle a fait ça à son amie qui était enceinte.

La meurtrière a écopé de 25 ans de prison pour meurtre et de 15 ans de prison pour enlèvement. Aujourd’hui, le pays reste encore choqué par ce fait divers. Le procès était très attendu, et l’opinion publique semble satisfaite du verdict.

Publié le samedi 18 novembre 2017 à 11:19, modifications samedi 18 novembre 2017 à 10:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !