Faits divers

Etats-Unis : Par vengeance, un homme tue en quatre jours six personnes impliquées dans son divorce

Dwight Jones, âgé de 56 ans, est suspecté d’avoir tué une série de personnes liées à son divorce. En 96 heures, il aurait tué 6 personnes. Ce lundi 4 juin, le suspect a ouvert le feu contre les policiers, puis a retourné son arme contre lui. 

Jeudi 31 mai, Steven Pitt, célèbre psychiatre et expert judiciaire, est abattu devant son bureau à Phoenix. Le principal suspect de ce meurtre n’est d’autre que Dwight Jones. Ce dernier est suspecté d’avoir commis pas moins de cinq autres meurtres dans le milieu médico-légal, tous liés à son divorce, survenu huit ans plus tôt.

Six meurtres en 96 heures

Pendant quatre jours, Dwight Jones était activement recherché par la police. Ce lundi 4 juin, alors qu’il était cerné par les forces de l’ordre, l’homme s’est suicidé. En 96 heures, il aurait commis 6  meurtres rapporte le Miami Herald.

Les motivations de Dwight Jones seraient liées à son divorce, survenu huit ans plus tôt. À l’époque, “il a traversé un divorce difficile en 2009 et 2010 et, durant cette époque, il est entré en relation avec toutes ces victimes” relate le chef de la police de la ville de Scottsdale.

Le premier assassinat a été commis le jeudi 31 mai. Un éminent psychiatre et expert judiciaire nommé Steven Pitt est assassiné devant son bureau à Phoenix. Il avait été chargé de réaliser une expertise psychologique de Dwight Jones, explique le chef de la police.

Vendredi 1er juin, deux employées proches de la cinquantaine, Veleria Sharp et Laura Anderson, sont mortellement blessées par balles sur les lieux d’un cabinet juridique. Les policiers établissent alors qu’une même arme avait servi aux trois crimes.

Samedi 2 juin, Marshall Levine, un conseiller conjugal est également assassiné. Les enquêteurs font alors un rapprochement avec Dwight Jones : dans le cadre de la procédure de divorce, le fils du suspect avait vu en consultation un spécialiste partageant les bureaux de Marshall Levine. Les analyses ADN, expertises balistiques et investigations de terrain permettent aux enquêteurs de confirmer l’identité du principal suspect.

L’ex-épouse de Dwight Jones avait été défendue par une avocate de ce cabinet, qui doit probablement sa vie au fait d’avoir été absente ce jour-là.

Un acte planifié ?

Avec ces meurtres en série, une vaste traque s’est alors engagée pour retrouver le principal suspect. C’est ce lundi 4 juin que les autorités retrouvent le cinquantenaire dans un hôtel à bas prix de Scottsdale, une banlieue de Phoenix. L’homme a ouvert le feu contre les policiers, puis a retourné son arme contre lui. Aucun blessé n’est à déplorer.

Alors qu’il était encore surveillé par les autorités, le meurtrier présumé s’est débarrassé d’une arme de poing. L’objet appartenait à un habitant de Fountain Hills, une autre banlieue de Phoenix. Ce dernier a été découvert mort en compagnie d’une femme.

Jack Levin, professeur émérite de sociologie et de criminologie à la Northeastern University de Boston, explique les raisons pour lesquelles Dwight Jones aurait attendu huit années avant de passer à l’acte.

La plupart des massacres dans l’histoire américaine ont été planifiés pendant des mois et des années.

La planification apporte une certaine forme de « plaisir » à ces meurtriers ajoute-t-il.

Publié le mercredi 6 juin 2018 à 15:32, modifications mercredi 6 juin 2018 à 13:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !