Faits divers

Etats-Unis : la police abat un homme à cause d’un canular téléphonique

L'homme était victime d'une fausse dénonciation effectuée par téléphone

Un canular téléphonique provoque la mort d'un homme à Wichita

Au Kansas, dans la ville de Wichita, un homme a été abattu par erreur à cause d’un canular téléphonique. L’auteur de l’appel mensonger se trouvait en Californie, à 2000 kilomètres, au moment des faits.

Suite à l’appel d’un individu ayant signalé une fausse prise d’otages dans une demeure de Wichita, au Kansas, un policier a ouvert le feu sur Andrew Finch par erreur, pensant que ce dernier pointait une arme dans sa direction. Les médias américains ont annoncé samedi que la victime, un père de famille âgé de 28 ans, était décédée.

Un canular effectué à 2000 kilomètres du drame

L’appel téléphonique mensonger a été passé par Tyler Barriss, un Californien âgé de 25 ans. L’individu ayant partagé les fausses informations a été interpellé puis incarcéré à Los Angeles. Au moment de passer l’appel, Barriss se trouvait donc à 2000 kilomètres de la victime.

Ce type de canular s’appelle le “swatting”. Cette pratique se répand depuis plusieurs années aux Etats-Unis et inquiète, à juste titre, les autorités. Le “swatting” consiste à téléphoner au 911 pour signaler de faux crimes et délits. L’objectif est donc de mobiliser les forces de l’ordre et notamment le SWAT, les unités de la police d’élite américaine. Lorie Hernandez-Caballero, la tante de la victime, a déclaré au journal Wichita Eagle :

L’individu qui a passé ce coup de téléphone a pris la vie de mon neveu, un père de deux enfants. Que ressent-on quand on est un meurtrier ? Je ne comprends pas les gens qui font cela

Les autorités locales ont dénoncé un acte “tragique et insensé”.

Publié le mercredi 3 janvier 2018 à 18:06, modifications mercredi 3 janvier 2018 à 15:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire