Faits divers

États-Unis : une femme ébouillante son fils de 4 ans avec de l’huile de friture

États-Unis une femme ébouillante son fils de 4 ans avec de l’huile de friture

Aux États-Unis, Amelia DiStasio, 23 ans, est accusée du meurtre de son fils Antonio, 4 ans. Elle risque la prison à vie.

Les voisins entendent l’enfant crier

Les faits remontent au 28 septembre 2017 à Milwaukee, dans l’État du Wisconsin, aux États-Unis. Amelia Di Stasio, 23 ans, est accusée d’avoir attaché son enfant, de 4 ans, avec plusieurs ceintures avant de le brûler avec de l’huile de friture.

Les voisins, intrigués de voir de la fumée s’échapper de son domicile, ont appelé les secours. En arrivant sur place, les policiers ont alors découvert le corps calciné du petit garçon dans la baignoire. L’enfant était attaché avec sept ceintures et recouvert d’un sac-poubelle.

Un témoin a expliqué aux policiers avoir entendu le petit Antonio crier :

S’il te plaît, maman, arrête ! Je ne le referais pas !

Bipolaire, la mère jouait à des jeux inquiétants

La mère se serait enfuie par la fenêtre de l’appartement avant l’arrivée des pompiers. Cependant, après avoir fouillé son téléphone portable, les enquêteurs ont découvert que ses dernières recherches portaient sur la façon de tuer un cannibale. Amelia aurait également participé à un jeu en ligne consistant à “tuer par le feu” et à plonger des cannibales dans du pétrole.

Selon Faits Divers, la mère du petit Antonio a été inculpée de meurtre au premier degré. Si elle est reconnue coupable, elle risque la prison à vie. Sa caution a été fixée à 400.000 dollars.

Publié le mardi 10 octobre 2017 à 12:49, modifications mardi 10 octobre 2017 à 10:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !