Faits divers

Espagne : Déclaré mort, un détenu se réveille en pleine autopsie

Déclaré mort par trois médecins, Gonzalo Montoya Jiménez, un détenu espagnol de 29 ans, a été transporté de sa cellule vers l’institut médico-légal le plus proche. Mais, surprise ! L’homme s’est réveillé alors que le médecin légiste allait pratiquer son autopsie.

Incroyable mais vrai ! Selon La Voz de Asturias, un prisonnier de 29 ans déclaré mort par trois médecins puis admis à l’institut médico-légal d’Oviedo (Espagne) pour son autopsie est « revenu à la vie ».

C’est le médecin légiste qui a entendu des bruits suspects provenant de l’homme, juste avant de débuter l’examen de son corps. Il s’est en effet mis à grogner et toussoter. Et pour cause : le jeune Gonzalo Montoya Jiménez était bien vivant. Quatre heures plus tôt, ce 7 janvier, il avait pourtant été retrouvé inanimé sur sa chaise dans sa cellule. Puis déclaré bel et bien mort.

Une enquête ouverte

Le prisonnier, épileptique, aurait fait une crise de catalepsie d’après les médecins. Cela se manifeste par une rigidité des membres et des muscles qui se figent dans leur attitude d’origine. Ainsi, Gonzalo, resté inconscient pendant près de 24 heures, est relativement en bonne santé. Il devra néanmoins subir des examens poussés afin de connaître les conséquences éventuelles de sa mésaventure.

Il a encore les traces de l’autopsie sur son corps.

A rapporté un proche à La Voz de Asturias.

Une enquête a été ouverte. La famille entend porter l’affaire en justice car, selon elle, un seul des trois médecins aurait examiné le corps, les deux autres s’étant contentés de signer le certificat.

 

Publié le mercredi 10 janvier 2018 à 17:03, modifications mercredi 10 janvier 2018 à 14:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !