Faits divers

Des enfants vendus par les parents pour faire des cambriolages

Les enfants auraient été utilisés pour faire 1.500 cambriolages dans le sud de la France.

C’était une opération de traite d’être humains à grande échelle. Les gendarmes du Gard ont réussi à y mettre fin en interpellant 20 personnes.

1.500 cambriolages

La mécanique était bien huilée. Tout était prévu. Un gang serbe avait monté une opération de grande ampleur dans le sud de la France. Avec des enfants issues de la communauté des gens du voyage, ils ont cambriolé plus de 1.500 maisons dans le sud de la France entre Cannes et Perpignan.

Le chef de groupe récupérait les mineurs, ils les déposaient dans une commune, ils les laissaient plusieurs jours pour aller dérober différentes villas. Ils devaient rentrer avec des bijoux, sinon ils étaient laissés sur place

explique un gendarme à nos confrères de France 3. Il s’agissait principalement d’enfants, des filles. Elles étaient vendues par des chefs de clan en région parisienne. Elles devaient commettre “un maximum de cambriolages dans un temps très restreint”. Selon les informations de TF1, elles étaient vendues entre 40.000 et 80.000 €. 

Selon le bilan des gendarmes, les vols auraient permis de récupérer 40 montres de luxe pour un montant de 150 000 euros, 1 100 bijoux, 6,5 kilos d’or et 25 000 euros en numéraire. 20 personnes ont été interpellées.

Publié le lundi 19 mars 2018 à 16:03, modifications lundi 19 mars 2018 à 13:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !