Faits divers

Les écrits abominables du policier cannibale ont été publiés

Le célèbre policier cannibale qui avait défrayé la chronique il y a quelques années s’est reconverti en tant qu’auteur de romans d’horreur particulièrement atroces.

Gilberto Valle a défrayé la chronique aux Etats-Unis suite à la découverte par sa femme d’un plan élaboré pour tuer et manger de nombreuses victimes. Cet ancien policier de la ville de New York revient maintenant à la charge en publiant “A Gathering of Evil”, un roman d’horreur “extrêmement violent” selon ses propres mots.

Des preuves accablantes

Surnommé “le policier” cannibale, Gilberto Valle avait fait la une de tous les médias aux Etats-Unis en 2013, après avoir été accusé d’avoir voulu enlever, tuer et manger des femmes, y compris la sienne ! Il avait également exploité illégalement les fichiers de la police pour trouver des informations confidentielles sur ses potentielles victimes.

Selon l’intéressé, il ne s’agissait que de fantasmes : “J’ai créé ce rôle où je jouais le mec cannibale. On m’appelait “Le Chef”. Et plus le temps passait plus les gens croyaient à mon histoire parce que j’étais très bon.” En effet, c’est sur internet que l’ancien policier laissait libre cours à ses fantasmes morbides sur plusieurs forums fétichistes où il échangeait avec d’autres pervers sexuels. 

C’est sa femme qui a mis fin à cette double vie en découvrant sur son ordinateur des preuves accablantes contre son ex-mari. Elle a ainsi mis la main sur des images pornographiques extrêmement violentes ainsi que sur un fichier avec une liste de noms de femmes contenant des informations privées sur leur physique, comme leur poids ou leurs mensurations. A côté de l’un des noms, Gilberto Valle avait même écrit :

C’est la pièce de viande la plus désirable que j’ai jamais vue.

Mais pire encore, la femme a découvert des écrits effrayant où son ex-mari parlait de ses futurs crimes en dressant un inventaire du matériel dont il avait besoin : “voiture (c’est bon), chloroforme (se renseigner sur Internet pour son utilisation), corde (la plus solide pour pouvoir les attacher).Il y décrivait également la “cuisson” de sa première victime.

L’ex-femme de Gilberto Valle et leur fille de 4 ans.

Des écrits “extrêmement violents”

Malgré les preuves accablantes présentées par sa femme au tribunal, Gilberto Valle n’est jamais passé à l’acte. Il a d’abord été condamné à de la prison ferme et a passé 21 mois derrière les barreaux, où il s’est illustré comme un détenu modèle, notamment en travaillant avec acharnement dans les cuisines (sic).

Puis, le prévenu a été innocenté en appel, sous le prétexte que l’on ne peut pas être condamné pour des “pensées” et des “fantasmes”. Malgré sa libération, l’intéressé ne pourra plus travailler dans la police. C’est donc en tant qu’auteur de romans d’horreur qu’il s’est reconverti.

D’après l’ancien policier devenu auteur, son premier roman “A Gathering of Evil” contient “des images très graphiques qui risquent de choquer et dégoûter des gens, c’est évidant.” Malgré la thérapie qu’il suit depuis 2013, l’ancien policier ne semble pas avoir abandonné ses vieux fantasmes, bien au contraire…

 

Publié le mercredi 7 février 2018 à 15:46, modifications mercredi 7 février 2018 à 14:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !