Drogué, sans permis et en excès de vitesse, il tente de se faire passer pour son frère

L'homme cumulait les infractions. Il a tenté de tout mettre sur le dos de son frère.

“Si ce n’est lui, c’est donc son frère”. Un homme dans la Somme a tenté d’appliquer la maxime de Jean de la Fontaine en mettant ses multiples infractions sur le dos de son frère. Sans succès.

Il dit ne pas avoir ses papiers

La scène se déroule dimanche dernier, près d’Amiens dans la Somme. Les gendarmes stoppent un véhicule qui circule en très grand excès de vitesse. La Mercedes Classe B, est, en effet, contrôlée à 192 km/h. L’homme au volant déclare une identité, mais précise ne pas avoir ses papiers sur lui.

Les gendarmes procèdent alors aux tests d’alcoolémie et de stupéfiants. Le premier est négatif, mais le second révèle du cannabis, de la cocaïne et des opiacés. Suffisamment, pour qu’il soit conduit immédiatement à la brigade. Durant les auditions, les gendarmes réalisent que quelque chose n’est pas normal et que l’homme leur a donné l’identité de… son frère. Celui-ci possède en effet le permis de conduire à la différence du conducteur. L’homme arrêté l’a perdu après de nombreux délits en récidive sur la route.

Il est apparu en comparution immédiate mercredi devant le tribunal correctionnel d’Amiens. L’homme a été condamné à 15 mois de prison dont 12 fermes et 500 € d’amende.

Modifié : 18 mars 2018 19 h 22 min

Voir les commentaires (2)

  • Combien roulent ainsi ? On entend parler que de ceux qui se font prendre. Quel pourcentage ? Par chance il a été arrêté avoir d'avoir provoqué le pire. Quid en cas d'accident et de victimes corporelles ? Vu son pédigré, aucune chance qu'une quelconque assurance le couvre; et même si c'était le cas cela n'empêcherait pas les familles victimes d'être endeuillées à vie ou infirmes. Combien de vies ont ainsi été détruites et le seront encore par l'irresponsabilité de tels nuisibles et d'inutiles ?

Ce site utilise des cookies.