Faits divers

Dordogne : un bouc à l’origine de la mort d’une femme de 94 ans ?

Le procureur se poserait sérieusement la question de la responsabilité de l’animal.

Comment cette dame de 94 ans est-elle morte à Saint-Médard de Mussidan, en Dordogne ? Un bouc pourrait être mis en cause.

Des plaintes régulières

Cette dame de 94 ans a été retrouvée morte dans son jardin lundi vers 13h30 dans la commune de Saint–Médard-de-Mussidan en Dordogne. On ignore encore ce qui lui est arrivé, mais le procureur semble étudier une piste très particulière selon nos collègues de Sud-Ouest.

Cette femme s’était déjà plainte auprès du maire de la commune et de voisins de problèmes d’animaux. Un bouc notamment, profiterait de sa clôture par laquelle il arrivait à passer pour venir dans son jardin. En mauvais état, celle-ci le laissait presque en liberté. De quoi faire se demander au procureur de la République quel fut le rôle de l’animal dans son décès.

Est-elle morte d’une crise cardiaque en essayant de le chasser avec sa canne  ?

La question est loin d’être un détail. Si tel était le cas, la responsabilité civile du propriétaire du bouc pourrait être mise en cause, et même pénale pour “négligences avérées”.

 

Publié le mardi 3 avril 2018 à 18:30, modifications mercredi 4 avril 2018 à 8:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !